Our Happy Time

Our Happy Time

Titre original: 
Woo-ri-deul-eui Haeng-bok-han Si-gan
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
drame
Date de sortie originale: 
14/09/2006
Date de sortie en France: 
2007 (le 17 mai) au Marché du film de Cannes
Durée: 
2h
Support: 
Cinéma, DVD

Avis

Sans l'ombre d'un doute le film coréen qui m'a le plus ému en 2006.
Pour apprécier dans tout son ensemble le film, il faut que je vous fasse un petit cours d'histoire. Très léger, ne vous emballez pas. La Corée du Sud ne connait la démocratie que depuis une quinzaine d'années, et a réussi très rapidement - tout se fait vite là-bas - le pari de la transition. Ce pays est un modèle pour tous ceux qui ne croient pas au pouvoir aux mains du peuple. Les grèves interdites sont devenues routinières, la censure a été oublié et les journalistes sont parmi les plus libres d'Asie - devant même le Japon, et Taïwan, le pays le plus libre d'Asie il me semble. Quoiqu'il en soit, les intellectuels se demandent comment peut-on si bien réussir à se moderniser, et garder tout de même comme châtiment la peine de mort pour les criminels. Tout cela n'a pas de sens, et c'est au coeur de ce magnifique film qu'on essaie de trouver une réponse. 

 

 

La critique est sévère, très sévère.
Le système judiciaire coréen possède ses failles, mais on ne s'attarde pas plus que ça là-dessus. C'est l'incroyable légèreté avec laquelle les prisonniers sont appelés à mourir qui surprend. Cette quasi-absence de dignité. Les gardiens qui doivent assumer ce rôle pénible sont eux-même exténués, voire dégoûtés. On le lit sur leur visage. Bien plus que dans le rôle d'acteur qu'ils interprètent, la réalité est là, ils savent que ce qu'ils jouent existe, et ils n'ont aucun mal à réaliser leurs gestes dans toute la réalité qui va avec.  

 

 

 

Majestuosité.
C'est ce terme qui définit le mieux l'interprétation des personnages par les acteurs. Tous sont excellents. L'attribution des rôles a été parfaite.
L'histoire est découpée en plusieurs parties concises avec quelques flashback. On ne s'ennuie pas un instant et on est toujours pris à la gorge par le court des événements. 

La fin est sublime, je n'en dis pas plus. 

 

 

Le film coréen de l'année 2006 pour moi.
Un gros, un très très très gros coup de coeur. 

Mika, le 17/05/2007

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici