Miao Miao

Miao Miao

Titre original: 
Miao Miao
Pays d'origine: 
Taïwan, Honk-Kong
Genre: 
Drame, lycée, amour
Éditeur original: 
Golden Scene
Date de sortie originale: 
2008
Durée: 
1h24
Support: 
cinéma

Avis

"L'histoire nous plonge dans un lycée de Taipei où se lient d'amitié deux filles aux personnalités opposées : Miao est japonaise et vient passer une année à Taïwan. Elle est timide, introvertie. Xiao-Ai est au contraire extravertie et joviale. Sa mère serait d'origine française. Toutes deux vont nouer une amitié extrêmement solide, jusqu'à ce que Miao tombe amoureuse d'un vendeur de CD. Si Xiao-Ai va l'aider à entrer en contact avec le jeune homme, elle deviendra vite des plus jalouses. Nous suivons donc les péripéties amoureuses des deux copines, ainsi que celles, plus sombres, de Chen Fei, le vendeur de CD.
Ma première impression est que l'histoire a plus été survolée que pleinement exploitée. Si l'amitié voire l'amour entre les deux filles est bien dépeint, la tranche de vie difficile de Chen Fei reste superficiellement décrite. Pourtant, il y avait lieu d'aller plus avant. Chen Fei, ancien guitariste d'un groupe à succès, se laisse aller à la déprime depuis le décès du chanteur de son groupe. Pourquoi ? Je vous laisse le découvrir. De même, les relations père-fille au niveau de Xiao-Ai auraient nécessité plus de développement. Enfin, je regrette un peu qu'on ne parle pas plus de la maladie d'Alzheimer de la grand-mère de Miao. Dans tous les cas, le scenario est relativement passif, sans grande saveur. C'est un drame de lycéens qui aurait pu devenir plus intéressant.
Le film est fait de successions d'épisodes parfois difficiles à relier entre eux. En fait, certains passages sont des flash back, mais rien ne nous les annonce, et on ne comprend bien qu'après avoir perdu le fil. De plus, les personnages se ressemblent beaucoup (surtout les hommes), ce qui contribue à la confusion.
Les acteurs sont plutôt bons, et les filles sont mignonnes. Xiao-Ai a effectivement un côté occidental qui donne du réalisme à l'histoire. Miao apparaît également plutôt japonaise que chinoise. Par contre, chose que je trouve terrible, on a l'impression que bon nombre de voyous vivent à Taipei. Vrai ou pas, ça paraît un peu surfait, avec des sauvetages héroïques à plusieurs reprises.
Quelques pointes d'humour ponctuent le film, notamment grâce à la fraîcheur de Xiao-Ai. Les scènes au campus sont généralement source de ravissement pour nos zygomatiques. Après tout, ce sont des lycéennes ! Il est d'ailleurs rigolo de les voir évoluer en fonction de leur coeur et des soucis de leurs copines. Une année qui les aura faites grandir, pour sûr.  

En gros, un film sympathique qui, hélas, n'ira pas plus loin par manque d'exploitation." 

DDG, le 29/12/11

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici