Master of Horror : La maison des sévices

Master of Horror : La maison des sévices

Titre original: 
Master of Horror : Imprint
Pays d'origine: 
Japon, USA
Genre: 
Horreur
Date de sortie originale: 
USA : 2006
Durée: 
64 minutes
Support: 
TV, DVD

Avis

"Mais.. mais... mais.. c'est atroce !
Imprint est vraiment un "film" difficile à supporter tant les images sont insoutenables de part leur cruauté et leur aspect gore. Pendant une bonne partie du film, on fait la grimace sur sa chaise tant les images sont répugnantes.
Miike reprend ses vieux filons : scènes de torture à la Audition, petite bête qui sort d'une partie du corps à la Gozu, Yakusa Horror Theater, on pourrait croire que Miike fait un best-of pour le public américain.
Dans les bémols, les choses qui ne sont pas si best que ça, , on pourrait dire que le film dégoûte plus qu'il ne provoque la peur, et malgré tout le bien que je pense de la dégaine de Billy Drago, il surjoue en permanence, sans doute pour "désarmer" ce qui suit :
Ce qu'il y a de particulièrement réussi dans ce film, c'est d'une part le fait de la situer à une époque reculée, rurale, ce qui change de ses histoires contemporaines et urbaines. Son scénario très bien mené, reprend certes une ficelle bien connue, à savoir une même histoire racontée de différente façons (mais par la même personne), ce qui donne un bon rythme au film et donne lieu à de bonnes surprises. D'autre part c'est toute l'esthétique du film, les décors et les costumes retro-modernes, celui des geisha par exemple, toute habillée dans des teintes rouges-automne incroyables, la dégaine du bonze sorti de Stargate, ou des décors "naturels" quasi féérique. 

Seulement ce film est un cauchemar." 

Docteur Spider grince des dents, mon neuvième Miike, 25/06/06

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici