Man who was Superman (A)

Man who was Superman (A)

Titre original: 
Superman ieotdeon sanai (슈퍼맨이었던 사나이)
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
humour, drame
Éditeur original: 
CJ Entertainment
Date de sortie originale: 
31 janvier 2008
Date de sortie en France: 
pas de sortie
Durée: 
1h45
Support: 
Cinéma, TV, DVD, fansub

Avis

Qui n'a jamais souhaité devenir un super-héros, ou du moins en rencontrer un? Et si jamais L'un d'eux se présente à vous avec des pouvoirs temporairement bloqués, comment réagiriez-vous? Une journaliste dans cette situation a du mal à croire que l'énergumène qu'elle vient de rencontrer soit vraiment Superman. Mais n'ayant guère d'autre sujet intéressant à filmer, elle va plus ou moins se prendre au jeu. 

Le film commence tout dans l'allégresse, nous suivons les accomplissements de notre Superman de tous les jours qui aide la population comme il peut. D'une motivation et bonne humeur sans faille, il va faire parler de lui et deviendra notamment la coqueluche des enfants. Mais vient un moment où ses fantômes le rattrapent... Même si l'humour du début ne m'a pas vraiment amusée, les quelques références à l'univers DC comics et leur parodie feront tout de même sourire. À commencer, Song Soo-jung qui apparaît comme la Loïs Lane de notre héros ;), ainsi que des accessoires et personnages auxquels il fait mention.
Cependant, c'est surtout l'idée du film qui est très bonne. Grâce au scenario assez crédible, on nous pousse à nous interroger sur la véracité des affirmations de notre héros et entretiendrait presque un certain suspense. Par la suite, les choses s'assombrissent et l'histoire prend une toute autre ampleur. Les émotions passent bien et l'on se sent de plus en plus concerné. La scène finale paraît toutefois décevante, car trop téléphonée, c'est assez dommage alors que tout le reste du film demeurait mieux pensé. Le dénouement reste un bel hommage malgré tout.
Ce qui est un peu dommage c'est qu'à part les protagonistes, peu d'autres personnages sont réellement développés, Song Soo-jung ne nous fait ni chaud ni froid et e m'attendais à ce que l'on voit davantage ses collègues introduits au début du film. 

C'est un beau film dans l'ensemble, même si quelques aspects pèchent un peu. On espère que de telles oeuvres pousseront les gens à plus de solidarité dans la vie

Hanoko, le 13/05/2018

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici