Magnificient Swordsman (The)

Magnificient Swordsman (The)

Titre original: 
Guai xia
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
Kung-fu
Date de sortie originale: 
1968
Durée: 
80 minutes

Avis

"Ce film je suis tombé dessus en parcourant une base de données sur la Shaw Brothers. C'était indiqué "remake de Kurosawa", bref il tombait à merveille dans mes problématiques. 

On va donc suivre Jiang Dan Feng, un homme solitaire, toujours avec un chapeau de paille qui masque son visage, portant une tunique marron, le sabre sur l'épaule, pas vraiment rasé. En bref un mixte entre Clint Eastwood et Toshio Mifune. Idem le film oscille entre le western italien et le film de samouraï. Ainsi notre héros est très samourai dans la façon de se battre (il tient d'ailleurs son sabre comme Zatoichi), tout le monde se bat à l'épée ce qui est atypique dans un film de HK, le réalisateur l'est très aussi dans la façon de faire chuter les corps (toujours un temps après avoir été touché), et en même temps très western dans la musique (guitare, castagnette, trompette), dans le type de personnage mis en avant (un solitaire qui ne veut que se venger sans faire trop attention aux autres).  

Le titre The Magnificient Swordsman (1968) fait bien sûr référence au Magnificient Seven (Les 7 mercenaires, 1960) de John Sturges, lui même remake des Sept Samouraïs (Les). Mais là où les deux aînés racontaient comment une bande de guerriers aidait un village à affronter une bande de pillards, ici le film prend le contre pied : par servilité, les villageois au lieu de s'opposer aux brigands, font retomber la faute sur notre héros et la demoiselle qui l'a accueilli. Du coup notre héros charcute tout le monde tout seul. Les combats sont pas mals, souvent filmés caméras à l'épaule, mais les chorégraphies sont quelconques.  

Le film a été mis au point par deux réalisateurs, je ne sais pas comment ils se sont partagés le travail.  

Ainsi, si le film a une ambiance fort sympa, du fait de sa position à la croisée des chemins entre le western et le film de samouraï, il n'en est pas pour autant trépidant." 

Docteur Spider, 22/05/10

Voir trépider, voir Fugitive (The), western HK réussi.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici