Larmes du Tigre Noir (Les)

Larmes du Tigre Noir (Les)

Titre original: 
Fah talai jone - Tears of the black tiger
Pays d'origine: 
Thaïlande
Genre: 
Western - Romance
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
25 Décembre 2002
Durée: 
107 minutes
Support: 
Cinéma, DVD

Avis

"J'avais hâte de voir Les larmes du tigre noir car d'une part je suis en train de me faire un restrospective sur "le western asiatique", et d'autre part je m'attendais vraiment à un film de fou furieux. 

En effet, ce film est présenté comme étant LE western thaï : tous les ingrédients sont là, les gunfight, le cadrage leonien, la musique moriconienne etc. Mais le personnage principal, Dum, alias le Tigre noir- est assez réservé, préférant se meurtrir en silence plutôt que d'avouer ses sentiments à celle qu'il aime.  

De façon surprenante, la moitié du film est donc consacré à une histoire d'amour platonnique, remontant à l'enfance des héros allant jusqu'à aujourd'hui, en passant par une année plus tôt (je sais pas si c'est bien français ce que j'écris...). Les larmes du tigre noir serait donc un western romantique.  

Mais le trait particulier de ce film, c'est son aspect kitch et assumé : par exemple la plupart des maisons sont roses-violet pétant avec des volets vert fuchsia. Les personanges se retrouvent au milieu de décors artificiels peints, avec des faux ciel etc. De même les gerbes de sang sont bien gores. Il y a pas mal d'humour genre à un moment un des pistoleros tire, la balle rebondi en tout sens et touche la cible. Là on a un insert « si vous n'avez pas compris on vous repasse la scène » et ça nous le remet au relenti, où on voit la balle se déplacer ^^ Par contre je n'arrive pas à comprendre le but de l'opération :" bon on fait un western à notre sauce, mais on n'assume pas, donc on exagère le trait" ? 

En bref un film qui surprend, mais sans plus, car malgré ses aspects exagéré le film est sage la plupart du temps. Je m'attendais à quelque chose plus dans la veine de Goodman Town

Docteur Spider, 18/07/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici