J'ai Rencontré le Diable

J'ai Rencontré le Diable

Titre original: 
Akmareul boatda / I saw the devil
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
Thriller, suspens, drame
Éditeur français: 
ARP Sélection
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2011
Durée: 
2h22
Support: 
Cinéma, DVD

Avis

"Je ne voulais pas tellement, mais je me suis forcée pour vous, chers internautes, à regarder ce film coréen plutôt violent.
L'histoire est relativement banale, le thème de la vengeance étant régulièrement utilisé ces temps-ci (Lady Vengeance, Vengeance...).
Un gars travaillant aux services secrets perd subitement son épouse enceinte, tuée par un assassin. Il décide de la venger en promettant de faire souffrir le tueur en série 10 000 fois autant que sa victime. Dès le début du film, le héros connaît l'assassin et le traque. Un jeu cruel du chat et de la souris s'engage alors, avec une escalade exponentielle dans la violence.
Car, quand le héros dit que l'assassin va souffrir, il ne ment pas. Le titre prend d'ailleurs tout son sens : qui est le démon dans l'histoire ? L'assassin ou le mec qui le poursuit avec acharnement ?
Les scènes de violence sont nombreuses, parfois suggérées, parfois visibles. Si le côté sanglant est évidemment présent, c'est plutôt l'aspect sadique et cruel du contexte qui fait que les scènes sont difficilement supportables (pour moi). Si cela peut correspondre à la triste réalité de la vie, cela reste tout de même très malsain. Il existe par ailleurs quelques scènes de sexe plutôt crues. Cette débauche d'éléments violents ne m'a pas fait apprécier le film. Je pense que, si certaines scènes sont justifiées et judicieuses, d'autres sont vraiment gratuites. Dans tous les cas, ce film n'est à réserver qu'aux plus grands et aux plus avertis des spectateurs.
La vision que l'on nous peint de la vengeance et des tueurs en série est très intéressante dans le sens où elle change quelque peu des films classiques sur le sujet. La vengeance ne semble jamais prendre fin, et on sent dans les assassins un côté très humain malgré leur sociopathie évidente. Pour peu, on prendrait pitié du tueur traqué, et on détesterait le héros vengeur.
Les acteurs sont excellents, notamment le tueur, joué par le héros de Old Boy. La mise en scène est judicieuse et certains plans sont juste géniaux. Peu de dialogues inutiles, quelques notes d'humour noir par endroits, J'ai Rencontré le Diable est un film réalisé d'une main de maître.
La musique m'a semblé peu présente, mais j'étais sans doute trop focalisée sur les images pour la prendre en compte. Pas d'avis dessus donc.
En bref, un film violent sur le thème de la vengeance. Un bon film s'il en est." 

DDG, le 21/07/11

"J'entends parler de J'ai rencontré le diable depuis avant même sa sortie en Corée. Depuis les bonnes critiques se succèdent. Mon avis ne va pas dénoter

Autant le dire tout de suite, j'ai vraiment adoré la noirceur et la violence qui se déverse tout au long des 2h20. On ne nous épargne rien et c'est vraiment le kiff. C'est la première fois que je vois autant de gens sortir de la salle parce qu'ils n'en peuvent plus. 

Afin de signifier que la spirale de la violence est sans fin, il y a plusieurs fois une relance du film alors qu'on croyait celui-ci terminé. Les deux acteurs principaux sont juste géniaux. L'un incarnant un agent secret très froid qui va devenir très cruel, l'autre, Choi Min Sik, une brute épaisse de la cambrousse. Il est méconnaissable ! Au long du film, on découvre une galerie de personnages plus détraqués les uns que les autres, là aussi c'est le kiff (j'ai adoré la rencontre des serial killer dans le taxi).  

Si vous avez adoré la vague de thriller de ces 10 dernières années, J'ai rencontré le diable apporte une belle pierre à cet édifice macabre." 

Docteur Spider, 22/07/11

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici