Ip Man : La légende du grand maître

Ip Man : La légende du grand maître

Titre original: 
Ip Man
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
action
Éditeur français: 
HK vidéo
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
5 octobre 2010
Durée: 
106 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
20€
Bonus: 
Interview - Making Of

Avis

"Ip Man traînait la réputation d'être le film d'action de l'année. Il a eu la bonne idée de sortir pour mon anniv, et des amis ont eu l'encore meilleur de me l'offrir. 

Ip Man raconte une partie de la vie d'un maître d'un art martial de Chine du Sud, le Wing Chun, dont la particularité est l'entraînement sur "l'homme de bois". De façon assez classique, le film commence par la rivalité entre écoles d'arts martiaux de la ville de Foshan. Ip Man étant un grand maître sans élève, On est en 1935. Puis le temps saute de 2 ans, la ville a été balayée par l'armée japonaise, notre héros vit de façon démunie, avec sa femme et son fils, qui connaissaient auparavant le luxe. Quand l'ennemi japonais va s'immiscer un peu trop dans sa vie, il va se rendre compte qu'il ne peut pas rester sans rien faire face à tant de misère. 

Le film joue beaucoup sur cet avant/après la guerre, puisqu'on va suivre le destin de plusieurs personnages : notre héros bien sûr, mais également d'autres maîtres, un policier devenu "traducteur", un ado devenu bandit etc. Et c'est le passage de l'insoucience à la tragédie. Du coup les combats s'en ressentent : dans la première partie du film, il se bat pour "désarmer l'adversaire", dans la seconde il s'acharne sur eux pour les mettre hors d'état de nuire. 

Globalement les combats sont très bien stylés, bien aériens et fluides. Là où j'ai un peu moins accroché, c'est quand Ip man devient violent, c'est justement quand notre héros s'énerve sur les militaires japonais pour les démolir (au sens 1er du terme). Je sais pas. Sans doute est ce trop réaliste : en effet ce qui le motive c'est bien la vengeance, c'est la guerre, et il défonce les gars. Ca doit sûrement casser l'image fun que j'ai du kung fu. Néanmoins ces adversaires ne font pas le poids dans la seconde partie (alors que dans le film lorsqu'il y a des combats entre égaux, c'est tout de suite plus intéressant). L'autre truc qui m'a chiffoné, c'est la tournure finalement classique que prend le film : on augmente la difficulté en terme d'adresse, de force, de nombre d'adversaires, jusqu'au duel final  

Outre ses qualités intrinsèques, outre le staff génial (Wilson Yip derrière la caméra, Sommo Hung à la choré, Donnie Yen devant la caméra) le film a fait beaucoup parler de lui car il met en scène le maître de Bruce Lee. Affaire à suivre avec le deuxième opus

En bonus, une interview de l'acteur principal, qui revient sur la façon dont il s'est imprégné de l'homme pour construire le rôle. Cette interview est reversée dans le making of, qui illustre les propos de Donnie Yen et fait intervenir les autres membres du staff. L'édition française du DVD nous propose également un petit livret avec de nombreuses photos, des filmographies et quelques courts textes. 

Ip Man, un film superbe, même si l'excellence n'est pas atteinte, une édition DVD de qualité." 

Docteur Spider, 23/11/10

Pour voir un autre maître du kung fu défier des karatéka, mais à Shanghaï : Fureur de vaincre (La)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici