Univers des Last Hero Inuyashiki

Inuyashiki

Inuyashiki

Titre original: 
Inuyashiki (いぬやしき)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Drame, science-fiction, psychologique, action, tranche de vie
Éditeur original: 
Pony Canyon
Éditeur français: 
L'Absurde Séance
Date de sortie originale: 
20 avril 2019
Date de sortie en France: 
5 octobre 2018 (projeté à l'ASNIFF 2018)
Durée: 
2h06
Support: 
Cinéma, DVD, blu-ray, streaming
Prix: 
4,104 yen (DVD)

Opening/Ending

Ending: "Take Me Under" par Man with a mission

Un ending tout naze, je ne sais pas ce qu'il leur est arrivé aux Man with a mission sur ce coup lol. Préférez leur travail sur l'opening de la version animée Inuyashiki Last Hero

Avis

Un an après la version animée sort la version cinématographique du manga Last Hero Inuyashiki, ce était plutôt prévisible.

 

Inuyashiki, c’est l’histoire d’un quinquagénaire qui fait de son mieux au quotidien mais, de par son caractère trop effacé, se laisse piétiner par tout son entourage qui se complait dans l’ingratitude. Quand il apprend qu’il a un cancer, il est au bout du rouleau mais sa vie prend un tout autre tournant quand il devient un robot de guerre ultra performant. Parallèlement, une autre personne a subi le même sort que lui, un lycéen, mais lui ne va pas s’en servir à bon escient…

Globalement, le film reste très fidèle à l’esprit du manga. L’acteur d’Inuyashiki est très touchant ce qui installe une forte empathie pour le personnage dès le début du film. Le scenario reprend celui du manga dans les grandes lignes et l’on a envie de voir la tournure que prendront les événements. Les autres personnages sont plutôt bons aussi. En revanche, je suis assez déçue par l’interprétation de Hiro. Déjà parce que l’acteur ne fait pas du tout lycéen mais aussi par son jeu. Hiro a dans le manga une expression mêlée d’innocence et de parfaite indifférence, virent parfois à l’inexpressivité due à son état de robot. Cela lui confère une aura très particulière alors que dans le film, le personnage a un regard sombre voire cynique. L’acteur, Takeru Satoh, m’avait convaincue dans les films Kenshin le Vagabond, mais là, je n’adhère pas.

De plus, les quelques malheureux raccourcis dans l’histoire du film n’aideront pas non plus à vraiment s’attacher au personnage. Son passage vers le meurtre manque clairement d’explications dans le film, cela semble un peu trop gratuit. D’autres moments seront un peu trop faits à la va-vite, ce qui est un peu dommage, même si l’ensemble reste bon.

La réalisation du film est honnête. On a quelques jolis jeux de lumière, qui créent de belles ambiances. Les effets spéciaux ne cassent pas la baraque mais sont sont correct. Les fans ressentiront peut-être de la déception car le manga et l’anime se démarquaient notamment par leur côté très spectaculaire, tandis que le film demeure plutôt timide. On se doute bien qu’il n’y a pas le budget ni la technicité d’une production Marvel, mais on aurait aimé quand même être plus impressionné. Le dénouement du film manque de prestance visuelle.

 

Ce film est donc une adaptation correcte, qui pourra intéresser ceux qui ne connaissent pas le manga et qui veulent voir du super-héros autrement.

 

Hanoko, le 08/05/2019

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici