Histoires de fantômes chinois

Histoires de fantômes chinois

Titre original: 
A chinese ghost story
Pays d'origine: 
Hong-Kong
Genre: 
Art Martiaux
Éditeur français: 
HK vidéo
Date de sortie originale: 
1987
Date de sortie en France: 
15 janvier 2008 (DVD)
Durée: 
92 minutes
Support: 
Cinéma, K7, DVD
Prix: 
19.99€/44.99€
Bonus: 
Interview du compositeur

Avis

"Il y a 10 ans de cela, alors que je n'étais que collégien, lors de mes vacances d'été sur l'île d'Oléron, j'allais régulièrement au cinéma de St Pierre, qui rediffusait tous les films de l'année, ainsi que des choses moins grands publics, des choses à découvrir quand même. C'est ainsi que j'ai entendu parler d'Histoires de fantômes chinois qui m'évoquait deux univers merveilleux et inconnus : la chine, et les fantômes. Je n'ai pas eu l'occasion de voir ce film pour autant. 

En 2007, j'ai découvert par hasard dans la DVDthèque d'une amie, Histoire de fantômes chinois, un film d'animation chinoise, issu bien évidemment du même univers. Il m'avait bien plu. J'étais donc dans de bonnes dispositions pour commencer la trilogie Histoires de fantômes chinois, - puisqu'il s'agit en fait d'une trilogie- qu'HK Vidéo édite en ce début d'année. 

D'emblé on peut se demander pourquoi le titre international est au singulier, alors que la v.f propose un pluriel. Certes il ya plusieurs fantômes, mais il s'agit bien d'une seule histoire... qui m'a rappelé des manhuas du type Belle du temple hanté (La). Ce qui n'est guère différent puisque tout deux sont inspirés des écrits de Pu Songling, spécialisé dans les contes folkloriques. 

On retrouve dans le rôle principal Leslie Cheung (Festin Chinois (Le)), dans la peau d'un jeune lettré peureux, pur et innocent -il résiste aux charmes de la belle- et gaffeur, il se sort des plus mauvaises situations grace à sa chance insolente, sans qu'il ne se rende compte du pétrain dans lequel il s'est fourré. Ainsi le film joue beaucoup sur le versant de la comédie.
L'autre versant de l'épée, si je puis dire, est la romance, matinée de sensualité, grace à notre succube.
Sur le fil, des combats punchy, avec de bonnes chorégraphies. Les gerbes de sang ne sont pas en option. Les effets spéciaux pour animer les zombies sont un peu datés, et introduisent de la discordance dans l'homogénéité de l'oeuvre. Quant à la Bande Originale, elle est composée de jolies musiques, qui accompagnent bien les scènes. D'autre part la chanson du tao, une sorte de rap, est trop forte  A ce propos, James Wong, le compositeur de la B.O. revient dans une interview (8 minutes), sur la création des morceaux du film. C'est très riche en anecdotes croustillantes. 

Il y a vraiment pleins de bonnes petites scènes, le scénario est intéressant au sens où il nous fait vivre de nombreuses situations stimulantes pour notre imagination, on affronte des ennemis pour le moins inattendus. Histoire de fantômes chinois, histoire d'amour, histoire de sabre. Le rythme du film se révèle assez calme mais agréable.  

Un film à voir." 

Docteur Spider, 18/01/07

Et ça continue avec Histoires de fantômes chinois 2

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici