Goth

Goth

Titre original: 
Goth
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
drame, mystère
Date de sortie originale: 
2008
Durée: 
96 minutes

Avis

« J'avais lu et adoré le manga Goth, et j'ignorais qu'un film était sorti. Pour rappel, l'oeuvre originale est un livre découpé en six historiettes que le manga semble très bien reprendre. Pour ce qui est du film, c'est autre chose.
Déjà, le support ne prête pas forcément à la débauche de violence que peut nous proposer le manga. Le réalisateur a souhaité offrir son film à un plus large public que celui qui se repait d'habitude d'orgies sanglantes. C'est à mon sens tant mieux, car je n'aurais jamais pu regarder l'adaptation filmique fidèle à la case près au manga. De la violence statique et en noir et blanc oui, mais pas en mouvement et en couleurs.
Ne vous méprenez cependant pas ; le film Goth reste une bonne adaptation du manga. L'ambiance malsaine est très présente, palpable. L'histoire reprend quelques unes des historiettes de base : certains éléments sont empruntés et accolés à d'autres intrigues. L'ensemble est fluide bien que moins prenant que les scenarii de base.
Nous suivons donc deux lycéens, psychopathes en puissance, qui stalkent un tueur en série, artiste dans l'âme et découpeur de mains droites. Contrairement au manga, le film s'axe plus sur le cheminement des personnages au fil de leur enquête plutôt que sur leur aspect psychologique. C'est un peu dommage, car les caractères profonds des héros du manga sont bien plus travaillés et intéressants que ceux du film. On retrouve le même background, mais le package est différent. La fille, qui paraît dans le manga très sociable et humaine malgré des casseroles et des penchants peu avouables, devient dans le film une pure asociale, complètement mangée par son passé.
Le héros est quant à lui édulcoré au possible. On avait droit à tous ses états d'âme peu catholiques dans le manga. On ne les retrouve pas dans le film. Il est certes très étrange, mais paraît bien moins déviant que dans le manga. Mais cessons les comparaisons.
La réalisation se veut contemplative. Le film est lent, avec de nombreux moments de silence, d'immobilité, ce qui ajoute au malsain ambiant. Cependant, c'est parfois trop dans l'attente, trop dans le mou. Je dois avouer que je me suis un peu ennuyée, par moments. Après, le film reste sympa à regarder, le côté malsain et déviant des héros et de l'histoire nous accrochant. On veut savoir comment cela va se terminer, comment les protagonistes vont sortir de ces démêlés violents. J'ai d'ailleurs été un peu déçue par la fin. Tout tombe comme un couperet, on a du mal à s'imaginer une suite. A mon sens, cela donne un aspect un peu trop propre à l'ensemble.
En parlant de propre, on retrouve beaucoup de scènes immaculées. La lumière est saturée, surtout sur la fille. Les couleurs sont filtrées, avec un aspect un peu mat. Certains moments sont aveuglants, et je ne comprends pas trop les raisons de tout ce blanc. Oui la fille est pâle comme un fantôme, oui le côté éthéré renforce le décalage entre la pensée des deux héros et celle du reste du monde… Mais trop, c'est trop, et mes rétines ont un peu souffert.
Le jeu des acteurs est très bon, j'apprécie leurs changements de faciès et d'expressions. Ils se donnent parfois un genre qui n'est pas le leur, avec brio. La fille est notamment flippante dans son genre, très dark.
La musique est inexistante ou presque, avec toutefois une introduction au film malsaine pile comme il faut. Rien de plus à dire à ce niveau. 

Au final, Goth est un film malsain, lent, presque artistique. Préférez toutefois le manga qui est bien mieux. Pour le roman, si vous le trouvez en français, je suis preneuse. » 

DDG, le 22/06/2013

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici