Girl at my door (A)

Girl at my door (A)

Titre original: 
도희야 - Dohee Ya !
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
drame
Éditeur original: 
Movie Collage
Éditeur français: 
Epicentre Films édition
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2014
Durée: 
119 minutes
Support: 
Cinéma et DVD
Prix: 
22€
Bonus: 
Entretiens et avant première ; Court Métrage

Avis

Au sortir de l'avant-première, je me souviens avoir été bouleversé. Tant de choses sont présentes dans ce film : sexisme de la société coréenne, enfance maltraitée, immigration illégale, alcoolisme, pédophilie, homophobie... Il me suffit d'ailleurs de regarder une bande-annonce pour me replonger dans mes pensées. Nous étions trois pour voir le film et nous en avions finalement peu parlé en sortant de la séance. Trop d'émotions.  

Je ne vais pas m'étaler sur la réalisation, j'écris cette critique quatre mois après mon dernier visionnage et je n'en ai plus les détails en tête. Je me souviens surtout du style très asiatique qui prend son temps sans ennuyer. Les scènes de vie quotidienne alternent avec les séquences qui font avancer l'histoire.  

Bien entendu, il faut savoir se laisser couler dans ce film et se poser des questions. Parce qu'au-delà de l'histoire d'une femme flic envoyée au fin fond de la Corée, c'est surtout un regard sur la société que pose July Jung. C'est l'histoire de ces campagnes désertées par la jeunesse, ce monde si peu connu de nous-autres, où l'immigration illégale permet de conserver un peu de vie, loin des grandes métropoles.  

 

 

Côté jeu, je suis absolument fan de la petite Kim Sae Ron (14 ans) qui me fait frissonner à chacun de ses films (une vie toute neuve, The man from nowhere…). Encore une fois, elle campe un rôle très difficile et s'en sort à merveille, je la compare souvent à Nathalie Portman dans Léon, je pense vraiment qu'elle a au moins autant de talent.  

Impossible également de passer sous silence la performance de Bae Doona (Sympathy for mister vengeance, Air Doll, The Host), transcendant « un personnage faussement convenu de femme flic alcoolique. Une vraie femme supérieure qui, dès son arrivée dans ce village de neuneus, arrête le crime d'une seule main sans jamais perdre son sang-froid » (film de culte). 

 

Pourquoi il faut voir ce film :
Tout d'abord parce qu'il existe en DVD et qu'il est suffisamment rare de voir un film coréen qui ne soit pas ultra-violent être édité en France. Ensuite, parce que les 7 nominations au festival de Cannes de 2014 ne sont pas pour une fois injustifiées. Parce qu'il s'agit peut-être du seul film Coréen qui ose parler d'homosexualité féminine sans la juger, la condamner ou la stigmatiser, surtout avec des stars comme Bae Doona et Kim Sae Ron. Enfin, parce que la fin, déstabilisante, montre la police sous un nouveau jour.  

J'aimerais tant en dire plus de ce film, mais je ne voudrais pas trop vous spoiler. 

Jacen_Likes
Critique du 06 décembre 2014.

Jacen Likes

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici