Fureur de vaincre (La)

Fureur de vaincre (La)

Titre original: 
Fist of fury - Jingwu Men
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
action
Éditeur français: 
Metropolitain
Date de sortie originale: 
1972
Date de sortie en France: 
2 août 1973
Durée: 
102 minutes
Support: 
Cinéma, TV, DVD
Prix: 
10€

Avis

"Après le très passable Big Boss Lo Wei et Bruce Lee ont enchaîné avec La fureur de vaincre. Autant vous l'avouer tout de suite, c'est plutôt cool. 

Bruce Lee a beau être devenu une méga star en quelques films, je me rends compte que j'ai pas vu grand chose. Le scénario de La fureur de vaincre est donc une totale surprise. A Shanghai dans la "concession internationale", le maître d'un école d'arts martiaux chinois meurt subitement. Lors des funérailles, les tenants d'une école japonaise viennent les provoquer. Bruce Lee décide d'aller leur mettre une bonne râclée. Le début d'un cercle vicieux. Le scénario est pas mal, (en tout cas bien plus accrochant que celui de Big Boss) quoiqu'au demeurant fort classique pour un film d'arts martiaux. 

Les combats sont vraiment biens. Lee est brut, agile et puissant comme on l'aime bien. Il affronte surtout à deux reprises tout une école de judo/karaté. C'est à partir de ce film qu'on le voit se battre avec un nunchaku. Ca se termine à la fin par deux duels bien ficelés également.  

Le problème c'est tout le milieu du film, mollasson. Lee se cache, Lee se grime en vieillard / agent des PTT / tireur de pousse, Lee doit gérer sa nana etc.  

Si Big Boss avait un discours lutte des classes, ici on retiendra surtout l'aspect nationaliste. La philosophe de l'école étant "une âme saine et un corps sain pour défendre le pays", et à mort ces sales japonais (bon en même temps ils sont arrogants et ont en fait buté le maître comme on s'en doutait). Bref le passage du discours de gauche au nationalisme est quelque peu déconcertant. 

Au niveau de l'édition DVD, c'est VF ou VF, mais ça passe plutôt bien. Pas de bonus. Mais quand même l'image est belle, dans un ton un peu mate du plus bel effet (sans doute l'effet "tourné en studio"). 

Un petit mot sur le titre avant de conclure. Pourquoi avoir traduit Fist of fury par La fureur de vaincre ? Pour rappeler une autre icône du cinéma (James Dean en l'occurence) ? Parce que c'est moins kitch que "le poing de la fureur" ? Un peu des deux sûrement. 

En un mot, pari réussi avec ce film, qui se place dans la bonne moyenne des productions martiales de l'époque." 

Docteur Spider, 15/08/10

On retrouver Jet Li dans la même histoire avec Fist of Legend
Pour voir un autre maître du kung fu défier des karatéka, mais à Foshan : Ip Man : La légende du grand maître

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici