Fin d'une douce nuit (La)

Fin d'une douce nuit (La)

Titre original: 
Amai yoru no hate
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Drame
Éditeur original: 
Shochiku
Éditeur français: 
Carlotta
Date de sortie originale: 
1961
Date de sortie en France: 
9 avril 2008 (DVD)
Durée: 
81 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
Coffret 8 films : 49,9€
Bonus: 
Présentation par Kijû Yoshida

Avis

"Troisème film de Kijû Yoshida, La fin d'une douce nuit nous permet de suivre Jirô et Harumi et leur réaction différente face à l'appât du gain.  

Harumi est une fille qui a du caractère, elle ne se laisse pas facilement approcher, et n'hésite pas à gifler Jirô quand il est trop insistant. Elle reste assez honnête et droite tout le long du film, même si elle accepte finalement d'être d'abord placé dans ce bar huppé puis de se faire entretenir par un riche indutriel. Elle ne lutte finalement pas contre les éléments qui l'entourent.  

Jiro quant à lui, n'accepte pas sa condition de simple employé dans un grand magasin (type gallerie la fayette), et va se démener, se débattre, ou plutôt se battre tout court pour essayer de mettre la main sur des femmes riches qui pourraient l'entretenir. C'est un homme brutal. Il essaye de convaincre par la force mais ça ne lui réussit pas vraiment. Il essaye de se faire passer pour plus qu'il n'est en face des puissants. Jusqu'où irat-il pour parvenir à ses fins ?  

Finalement il y a un twist, puisqu'on pensait que Jiro n'allait pas s'en sortir. En fait sa réaction finale n'est pas claire : va-t-il changer ? recgrette-t-il son comportement arriviste au détriment de sentiments vértiables qu'il aurait pu avoir auprès de la belle mais pauvre Harumi ?  

Kijû Yoshida nous peint un beau portait d'homme, bien que détestable. Est ce que le titre répond à la question finale ? Pourquoi est ce la fin d'une douce nuit ? Jirio n'était-il bercé bercé d'illusion jusqu'à présent, il doit se réveiller maintenant ?" 

Docteur Spider, 07/04/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici