Filles du Botaniste (les)

Filles du Botaniste (les)

Pays d'origine: 
Chine, France
Genre: 
drame, romance
Éditeur français: 
EuropaCorp Distribution
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2006
Durée: 
1h23
Support: 
Cinéma, TV, DVD
Prix: 
24,90€

Avis

"Encore tombée sur ce film par hasard. Une collaboration franco-chinoise pour parler de l'homosexualité et surtout du tollé que cela crée au pays de la Grande Muraille.
L'histoire nous mène, de manière contemplative, sur une île-jardin où vivent un grand botaniste et sa fille. Leur quiétude est chamboulée par l'arrivée de Min Li, la stagiaire. La demoiselle aux yeux gris est d'origine sino-russe, mêlant ainsi deux charmes particuliers. Rapidement, Min Li se lie d'amitié, puis d'amour, avec la jolie An, fille du botaniste. Ensemble, elles vont s'aimer, se cacher, et surtout mettre en place une astuce pour toujours être ensemble au sus et à la barbe de tous. Hélas, cela ne se passe pas comme prévu, et dans cette Chine totalitaire, les homosexuels sont exécutés.
Le film joue beaucoup sur le contraste entre les points de vue. D'un côté, on a les filles, amoureuses, qui représentent la plus pure des libertés, celle d'aimer. De l'autre, on a le conservatisme, avec le père et le fils, plus macho l'un que l'autre. Forcément, ça clashe entre les deux partis, le spectateur s'insurge devant les manières des hommes et s'attendrit devant l'amour des femmes. Qu'importe son point de vue vis-à-vis de cette histoire, on reste en contemplation devant les images.
Car oui, le film est avant tout contemplatif. Peu d'action, des scènes poétiques avec les femmes qui s'aiment (quelques scènes très suggestives mais rien de bien violent) et des scènes plus traditionnelles, notamment avec le père qui chérit ses plantes plus que sa fille. Ne vous attendez pas à du mouvement, on ne rentre pas dans le mouvement du film, on se contente d'observer.
Les acteurs sont vraiment bons, j'apprécie pas mal l'actrice jouant An, l'autre aux yeux gris détonnant un peu trop dans ce paysage purement asiatique.
Certaines scènes sont assez violentes, mais de manière générale, on nous montre bien que les droits de la femme sont assez bafoués en Chine à cette époque (et peut-être encore maintenant). Les deux gamines ont fait combo en s'aimant...
La musique se découpe en deux mouvements distincts. D'abord, des thèmes traditionnels, très beaux, puis de l'autre, Era. Ce second mouvement donne le côté dramatique au film et doit sans doute venir de l'influence des producteurs français. Les deux types se marient bien avec les scènes, bien que cela m'est surprise à l'entente du premier thème d'Era.
Que dire de plus ? Le film cherche à nous faire réagir assez violemment sur la condition des homosexuels en Chine dans les années 80, et maintenant sans doute encore. Évidemment, on accentue nos réactions avec le gros contraste entre le couple de femmes et les deux hommes principaux. Mais on souligne aussi que d'autres sont moins réticents à accepter cet amour non hétérosexuel, surtout à la fin du film. Une question, maintenant, demeure. Jusqu'où iriez-vous par amour ? Sans doute pas jusqu'où ses deux filles sont allées." 

DDG, le 29/03/10, film vu.

L'amour entre femmes avec Spider Lilies.

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici