Festin Chinois (Le)

Festin Chinois (Le)

Titre original: 
Jin yu man tang / The chinese fest
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
Art culinaire
Éditeur français: 
We Prod, coll; Mad asia
Date de sortie originale: 
1995
Date de sortie en France: 
23 janvier 2006
Durée: 
102 minutes
Support: 
DVD
Prix: 
27,99€
Bonus: 
Edition 2 DVD

Avis

"Lorsque l'on essaie de lancer le film, le menu nous demande si on veut choisir entre la version internationale et la version director's cut. Me méfiant des versions internationales qui ont la mauvaise habitude d'être tronquées, le choix s'est donc porté sur le director's cut. 

Je n'ai pas eu l'occasion de comparer les deux versions, mais je pense pouvoir deviner au moins quelle partie a giclé : à savoir au trois-quarts du film, un long best-of des scènes qui ont précédées, et qui n'est ni inséré dans une scène de mort où la vie défilerait devant les yeux du personnage, ni lors d'une rupture amoureuse où les bons moments passés avec sa chérie repasserait. Non vraiment je n'ai pas compris à quoi servait ce passage. Mais revenons au départ. 

Le film commence par un duel entre deux grands maîtres, et se poursuit par des tests de selection pour un bras cassé qui souhaite travailler dans un grand restaurant. Au vu du titre, je pensais que le film allait se focaliser sur l'entraînement et les duels, comme tout bon film d'art martial qui se respecte, ou comme les mangas culinaires, dont l'exemple type en france est Yakitate Ja-Pan!! Un pain c'est tout

Mais très vite le film part dans tous les sens, des sortes de quêtes annexes, qui n'ont pas toujours la restauration pour objet, qui essayent d'être drôles. Le film est complètement déconnant, on rigole bien, mais souvent c'est lourdingue.  

Si on en revient à l'aspect culinaire, on apprécie tout de même le fait que les recettes font saliver, elles sont très exotiques, très rare, comme la pate d'ours polaire et autres joyeusetés. Ce type de scènes où les mettre exposent leur art sont filmées amoureusement, le rendu est vraiment très bon, d'autant que la qualité d'image est de qualité.  

Le film est donc d'intensité inégale et ça le dessert complètement (j'aurai au moins réussi à caser un jeu de mot). 

La VF est sympatique, mais je n'ai pas tout de suite compris que leur adversaire était mongol, est ce-ce que ça aurait été plus percutent en VO ? 

L'édition est belle avec son boîtier métalisé qui est la signature de Mad Asia, celui-ci contient deux DVD, le deuxième étant consacré aux bonus : une heure d'interview de Tsui Hark que l'équipe de We Prod a spécialement rencontré 10 ans après la sortie du film. C'est l'occasion de revenir sur la "tradition de la comédie du nouvel an chinois", de son rapport avec ses acteurs, et bien sûr on parle beaucoup de ses goûts culinaires et de nourriture en général. Il y a également un documentaire sur les différences géographiques de la nourriture chinoise, qui bien que donnant un panorama intéressant, se perd un peu sur des choses hors sujets (la population du pays...). Mais donne envie de voir ce qu'il se passe du côté des restau chinois français. Enfin, un court métrage français "Le jour du festin" où deux dératiseurs et leur 2CV se retrouvent au fin fond de la France. A quel sauce vont-ils être mangés ? Bien peu de rapport avec Tsui Hark, mais bien sympa. En bref un mélange assez hétérogène de bonus. 

Ce film n'est pas un régal, il n'a à mon avis pas poussé le concept assez loin." 

Docteur Spider, 05/11/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici