Femme coréenne (Une)

Femme coréenne (Une)

Titre original: 
A Good Lawyer's Wife
Pays d'origine: 
Corée
Genre: 
drame
Éditeur original: 
Big Blue Film
Éditeur français: 
6
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2004 (Festival du film asiatique à Deauville) - 2005 (cinéma)
Durée: 
1h47
Support: 
Cinéma, DVD
Bonus: 
Making-of, filmographie, images festival de Venise, bande-annonce...

Avis

"Plusieurs mots peuvent décrire ce film comme : truculence, érotisme, destruction, folie, humanité...
C'est d'ailleurs ce qu'a voulu montrer le réalisateur. Les problèmes des couples coréens dans cette société contemporaine où tout semble sur le point d'exploser. On a des situations au bord du gouffre pour chaque membre de la famille. Le personnage principal au départ heureux de jouir avec sa maitresse se retrouve vite dans la dèche, et en devient très violent.  

 

 

L'histoire peut frapper l'esprit, et son auteur la malmène au point de rendre le spectateur véritablement mal à l'aise. En d'autres termes, on n'est finalement pas aussi passionné qu'on aurait du l'être.  

Premièrement il y a trop de scènes de cul. Oui ça peut plaire à certains, mais je trouve que le spectacle est fâcheusement gâché. On a compris que la femme a perdu son point G et cherche un plaisir plus intense, ou qu'un tel a fait ceci ou cela. Mais cela aurait pu être dit de manière différente, moins explicite je veux dire... Le public est donc violemment restreint, et bien que ce soit peut-être le but du réalisateur de choquer, ce n'est pas forcément ce que l'on s'attend de voir de notre côté. 

 

 

Ensuite la mise en scène est superbe. Les caméras ne manquent jamais leur cible, il n'y a vraiment rien à dire de côté-ci, c'est parfait.  

Le scénario, comme dit précédemment, est tiraillé de tous les côtés, et les trop nombreuses scènes érotiques font ralentir son bon déroulement. 

 

 

Au final on se retrouve avec un film qui par sa mise en scène trop brutale, peut sérieusement faire fuir. On ne s'attend pas à un tel choc, et même si la critique de la société coréenne est bien présente, on ne peut rester les yeux grand ouverts pendant deux heures. 

Autrement, le jeu des acteurs est vraiment excellent.  

Un film moyen. 

 

 

 

Mika, le 07/10/2005

"J'avais envie de voir ce film car il a été réalisé par Im Sang-Soo dont j'avais adoré Vieux Jardin (Le).
Le problème, c'est que tout le début du film m'a complètement largué : on voit de nombreuses scènes courtes avec de nombreux personnages. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre que la mère, la femme, l'amante, la danseuse, la conductrice du vélo était une seule et même personne. Largué, je me suis plutôt concentré sur la plastique de l'actrice principale.
Une fois que la durée des scènes se rallonge, on réussi à raccrocher les wagons. Du coup on suit la vie d'une femme en fin de couple, qui recherche d'autres débouchés à sa libido. On assiste à plusieurs drames, sans vraiment s'y intéresser. 

Au final, tout comme Mika, j'ai pas vraiment accroché à Une femme coréenne." 

Docteur Spider, 03/01/09  

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici