Univers des Dragon Ball

Dragon Ball : La Légende des 7 boules de cristal

Dragon Ball : La Légende des 7 boules de cristal

Titre original: 
Xin qi long zhu shen long de fu shou / Dragon Ball, the Magic Begins
Pays d'origine: 
Taiwan, Philippines
Genre: 
Kung fu
Éditeur français: 
New Family Video
Date de sortie originale: 
1991
Date de sortie en France: 
27 juin 2000
Durée: 
85 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
25 euros

Avis

"On peut voir sur youtube ou imdb des fans qui geignent parce que cet adaptation n'est pas fidèle, c'est moche, mal joué, et ya pas une thune. Et alors ? 

Dragon Ball : La Légende des 7 boules de cristal est un film complètement loufoque, non pas parce que l'histoire ou les personnages seraient ridicules malgré eux, mais bien parce qu'il y a une volonté de faire rire le spectateur (tout comme dans le manga originel). Par exemple le personnage de tortue génial qui danse pour invoquer le nuage magique, c'est absolument énorme. 

Le côté sentaï (grande perruque blonde) est sympathique, mais il y a un fossé énorme entre les espèces de Stormtrooper et la population locale, avec ses petites gens, ses moines bouddhistes et ses chefs de village moustachus. Le début fait très film sur la guerre du vietnam. C'est deux univers totalement différents. Une fois que l'on ne voit plus les villageois, on est comme un poisson dans l'eau, tous les personnages sont plus zarb les uns que les autres. 

Au passage, on sait pas trop la provenance du film : taiwanno - phillipo - thaïlandais ? C'est tellement 100% non-officiel qu'il n'y a aucune indication, peur qu'on retrouve la source ?  

Les combat sont franchement pas mal, digne de n'importe quel film de kung fuu made in Hong Kong. C'est bien chorégraphie. Certes on voit les fils qui soutiennent les acteurs, mais bon le film est cheap, on ne va pas lui jeter la pierre  Notre héros est un vrai petit acrobate (ou une acrobate, je ne suis pas sûr de son sexe, mais là aussi on va pas se plaindre, sangoku ou gohan sont doublés par une femme en vo et cf dans le DA). On a même droit à des kamehaméha ! 

Les fans auront beau chialer sur les noms des persos qui ne sont pas les mêmes, des scènes différentes du manga (le grand père n'a pas le même rôle), j'ai trouvé ça franchement hyper fidèle, tant sur le plan des personnages (peu importe leur nom ou leur dégaine), que sur celui de l'intrigue et de l'univers. La maison de Tortue Géniale est plus vraie que nature, limite meilleure que dans le manga. Certes c'est fait avec les moyens du bord, mais le mélange maquillage/costume rend bien (on verra si dans la version américaine les costumes à l'ordi ou les combinaisons noires passent mieux).  

Les musiques sont très typés sentaï, mais en même temps assez fidèle à l'animé de Dragon Ball. La qualité de l'image est vraiment pourrave, d'une part parce que pas d'argent, mais je pense aussi parce que ça a été repiqué sur une VHS. Le montage est pourri également, les transitions sont brutales, les raccords inexistants. 

Franchement, pour ce que c'est, j'ai trouvé ça excellent, un très bon délire, extrêmement fidèle (autant que peut l'être une adaptation). Presque un coup de coeur, en tout cas un must see." 

Docteur Spider, 12/06/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici