Don't Worry I'm a Ghost

Don't Worry I'm a Ghost

Titre original: 
Geokjeongmaseyo, gwisinipnida
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
Humour, drame, enquête
Date de sortie originale: 
2012
Durée: 
71 minutes
Support: 
Cinéma, DVD

Avis

« Don't Worry I'm a Ghost est un film coréen mêlant humour, drame et enquête. Nous suivons les aventures d'un drôle de couple : un jeune homme harcelé par le fantôme d'une demoiselle assassinée récemment. Apparemment, Lee aurait été témoin de son meurtre, mais il ne se rappelle de rien puisqu'il a été renversé par une voiture. Ensemble, ils vont enquêter, et Lee va peu à peu récupérer ses souvenirs.
L'histoire semble télescopée d'avance. Je n'ai pas été surprise même si les rebondissements s'enchaînent. On s'attend à tout ce qu'on nous présente, mais ce n'est pas bien grave. Le couple vivant/morte se suit assez bien, les deux sont touchants et les moments comiques sont légion. C'est certes un humour un peu potache, mais cela reste efficace. Le personnage du fantôme est très réussi, l'actrice joue divinement bien. Le garçon est aussi réussi bien que l'acteur passe plus inaperçu. Il faut dire qu'il n'est pas très beau... Après, cela accentue le côté comique de nombreuses situations et son caractère timide.
Certains passages sont un peu effrayants : les rêves de Lee, faisant office de réminiscences, sont un peu malsains. Le film reste relativement tout public, on croise une touche de sang et un brin de violence mais rien de bien important.
L'amour est assez présent, vous vous en doutez. Cet aspect n'est pas trop niais, même si on frôle mes limites de tolérance. Les tableaux où les deux protagonistes sont ensemble sont attendrissants sans tomber dans le mielleux qui colle. Le côté dramatique domine tout de même, il ne faut pas oublier que la fille a été assassinée et que Lee est plus ou moins impliqué dans l'histoire puisqu'il est le seul témoin de la scène. D'ailleurs, certains dialogues sont assez rudes dans les propos, mais peut-être est-ce la différence de culture qui parle.
La façon de filmer m'a parue un peu étrange. Cela fait parfois amateur, avec des plans assez aléatoires et une action brouillonne. Le film est très récent, 2012, mais semble sorti des années 1990. Un peu dommage, mais tous les réalisateurs n'ont pas les mêmes moyens !
Que dire de plus ? Ce film se laisse regarder même s'il n'est pas original. Le bon jeu des acteurs rattrape ce côté amateur de la réalisation. Sympa sans plus. » 

DDG, le 28/06/2013

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici