De l'eau tiède sous un pont rouge

De l'eau tiède sous un pont rouge

Titre original: 
Akai hashi no shita no murui mizu
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Drame, érotisme, humour
Éditeur original: 
Nikkatsu
Éditeur français: 
Nikkatsu
Date de sortie originale: 
2001 (3 novembre)
Date de sortie en France: 
2001 (3 novembre)
Durée: 
1h59
Support: 
Cinéma, TV, DVD
Prix: 
vingtaine d'euros
Bonus: 
Bande-annonce

Avis

Un drôle de film. J'ai eu un peu de mal à accrocher au début à cause du rythme lent et que les paroles prennent beaucoup de place (je suis plutôt du genre à aimer les films d'action, donc je peux avoir plus de mal avec quelque chose de posé). Cependant, le film s'est rapidement montré assez amusant et l'aspect "parlotte en permanence" ne s'est plus montré ennuyeux. Bien au contraire, il constitue l'essentiel du film. Les personnages et leurs répliques assez bizarres ajoutent de l'humour au film. Mention spéciale au perroquet qui semble parler à la place de la grand-mère durant la majeure partie du film.
L'intrigue de départ se révèle assez bidon au final puisque la recherche du Bhoudda d'or devient dérisoire et est presque complètement occultée. Elle devient un prétexte pour d'autres événements du film, en l'occurence la relation de Yosuke et Saeko principalement. Cela donne un petit côté absurde au film qui est appréciable.
Les musiques participent bien à cette ambiance de bizarrerie, je trouve particulièrement réussie celle qui est jouée pendant les scènes de sexe.
Cependant, vers la fin du film, j'ai commencé à me lasser un peu, c'était toujours divertissant, mais le film perdait un peu en surprise et traînait un peu trop en longueur. Je pense que les trois derniers quarts d'heure du film auraient dû être un peu écourtés. Cependant, ça restait sympa à regarder quand même. 

Bref, si vous avez envie de voir une étrangeté, ce film est indiqué.

Hanoko, 30/05/08

Déversements causés par une excitation avec du sang à la place de l'eau dans l'anime Karin

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici