Chaser (The)

Chaser (The)

Titre original: 
The Chaser
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
thriller
Éditeur français: 
M6 Video
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2009
Durée: 
123 minutes
Support: 
Tv (Arte)
Prix: 
9,09€€

Avis

Par où commencer... Déjà, malgré une formule des plus connues, l'angle du proxénète qui va sauver la prostituée est très original puisqu'au final, le héros est un salaud. Très vite, son instinct de flic va ressurgir. Et la victime, bien qu'elle ait l'air tout à fait sympathique, n'est pas la victime habituelle dans ce genre de film. Le film nous tient en haleine tout du long. Nous nous demandons si la fille va s'en sortir, si le proxénète va retrouver « sa » prostituée. Je vous en laisse la surprise. Au final, ce qui est dérangeant dans ce film est qu'il fait passer un proxénète pour une personne bonne, un protecteur, mais c'est en même temps ce qui en fait son charme.
The Chaser fait partiellement écho à J'ai Rencontré le Diable dans son déroulement. En effet, le héros sait quasi dès le début qui est le coupable mais là où ces deux chefs se distinguent est que contrairement à J'ai Rencontré le Diable où le but était de se venger, il est ici question de réussir à le faire arrêter. Certaines scènes sont assez violentes. Pour autant, ce n'est pas de la violence gratuite, elle se justifie par la nature des personnages. The Chaser est moins marquant musicalement comme le peut être Man From Nowhere (The), néanmoins elle rythme bien l'action et on ressent bien les scènes de tension.
Après avoir vraiment apprécié ce film, et comme le nom de Na Hong-jin ne me disait rien, j'ai effectué quelques recherches. Le premier constat est que The Chaser est son tout premier long-métrage, film qu'il a réalisé et co-écrit ! C'est un coup de maître je trouve ! Et hormis cela, il n'a actuellement réalisé qu'un seul autre long-métrage, The Murderer, une autre tuerie dont je vous parlerais surement dans pas très longtemps. Du coup, c'est un des nouveaux réalisateurs à suivre. Concernant les acteurs, il y a Kim Yun-seok qui a lui aussi officié dans The Murderer, mais aussi dans Running Turtle et encore Woochi entre autres. Ensuite, il y a évidemment Ha Jung-woo que l'on a pu aussi apercevoir dans The Murderer (décidément…) et aussi dans Nameless Gangster entre autres. Enfin, il y a la charmante Seo Yeong-hie, connue notamment pour ses rôles dans le très bon Classic qui fait partie de la trilogie de Kwak Jae-young comprenant aussi les non moins excellents My Sassy Girl et Windstruck, mais aussi Réunion Sanglante et Moodori.
Voilà voilà. Que retenir ? Eh bien que c'est un excellent film d'un réalisateur des plus prometteurs, proposant une base scénaristique que j'ai vraiment trouvé originale. Si vous avez aimé Man From Nowhere (The) ou bien que les polars sombres font parties d'un genre que vous affectionnez, vous devriez apprécier The Chaser. Je mets souvent des coups de coeur, mais j'ai la chance de choisir ce que je veux regarder et de tomber sur des petites merveilles, donc « coup de coeur » pour ce film ! 

Par Seraphim, le 03/01/13.

 

"Deuxième fois que je regarde The Chaser et c'est toujours aussi bon. Il s'agit d'une longue course poursuite dans un quartier traditionnel coréen, plus précisément une course contre la mort, d'un maquereau qui tente d'arracher une de ces filles aux mains d'un serial killer.
On retrouve dans le film tout ce qui fait la qualité des thrillers coréen de ces 10 dernières années : suspens de bout en bout, violence soutenue, policiers incapables, destin qui s'abat lourdement sur les individus.
Il n'y a aucun espoir, pas de happy end. C'est génial !" 

Docteur Spider, vu deux fois, 16/02/13

 

"Souvent nommé par les amateurs comme l'un des meilleurs thrillers coréens, il me fallait absolument me faire un avis The Chaser de Na Hong-Jin, un réalisateur que je connaissais déjà pour l'excellent "The Murderer" (2011). Et à n'en pas douter, The Chaser ne vole pas sa réputation. C'est un film sale et haletant qu'il ne faudrait pas mettre entre toutes les mains.  

Na Hong-Jin a choisi pour son film de ne pas centrer son scénario sur le crime ou le criminel. Selon lui trop de thrillers se concentrent sur l'histoire du crime elle-même et il souhaitait une approche nouvelle en s'intéressant plutôt à ce qui se passe autour du crime. Le réalisateur a particulièrement été marqué par la série de meurtres perpétrés par Yoo Young-Chul en 2003. Ce tueur en série a massacré au moins vingt-et-une victimes en quelques mois à Seoul. Vers la fin de sa cavale, il visa particulièrement des prostituées. Le réalisateur se demande si quelqu'un a essayé de retrouver ces femmes en dehors de la police.  

Je dois avouer que cette révélation m'a troublé. Si de nombreux films s'inspirent de criminels, il s'agit souvent de vieilles affaires. Ici, le film a été tourné à peine trois ou quatre années après l'arrestation du vrai tueur. Même type de victimes (des prostituées), même mobile, même arme (un marteau), mêmes horreurs avec des mutilations... Na Hong-Jin pousse même le vice à tourner dans un quartier où se sont passés une partie des crimes. Si je ne doute pas que le réalisateur ai été marqué, qui ne le serait pas, son discours expliquant qu'il voulait montrer l'espoir et l'horreur ressentie par une victime sent surtout l'argument marketing. J'ai du mal à croire que son attrait pour les proches aillent plus loin qu'un bon argument de vente. J'y trouve une certaine indécence qui m'empêche d'apprécier pleinement le film.  

Pourtant la réalisation est au niveau. L'action est lisible et l'horreur est bien présente. D'ailleurs j'ai ressenti le besoin de prendre de la distance avec le film en analysant le scénario pendant mon visionnage. Celui-ci est très bien maitrisé mais fonctionne beaucoup sur la bascule "un espoir / un désespoir". Le procédé était un peu systématique mais m'a tenu en haleine. Les acteurs sont fabuleux. Pour l'anecdote, Ha Jung-woo et Kim Yun-seok ont également partagé l'affiche de "The murderer" sauf que leurs rôles y ont été inversés.  

Pour conclure, The Chaser est un très bon thriller qui vous offrira une soirée de frisson. Entre catharsis et inspiration malvenue, je vous laisse choisir." 

Jacen_Likes, le 08/03/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici