Bras de la vengeance (Le)

Bras de la vengeance (Le)

Titre original: 
Du bei dao wang - Return of the One-Armed Swordsman
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
Wu Xia
Éditeur français: 
Wild Side
Date de sortie originale: 
1969
Date de sortie en France: 
2005
Durée: 
106 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
10€
Bonus: 
bande-annonce

Avis

J'avais fini Un seul bras les tua tous, en regardant en bonus ''la bande- annonce'' : il s'agissait – contrairement à ce à quoi je m'attendai – de celle du Bras de la vengeance. Le trailer d'époque, nous présentait les combats du sabreur manchot contre 8 ennemis aux armes éclectiques. Je m'attendai donc à une suite un peu kitch, enchainant les duels contre une série de ''clowns''. L'opening du film est de la même trempe : sur fond noir, on voit les différents sabreurs exécuter des kata. En fait ce n'est pas très représentatif de ce que va être le film.  

Une bande de brigands, qui se fait appeler les « 8 rois », forcent les représentants de toutes les écoles martiales du pays à venir à leur tournoi. Les chefs s'y font massacrer ou emprisonner. Les brigands demandent aux disciples de se couper le bras droit s'ils veulent revoir leurs maîtres vivants. Quant au chevalier Fang, il s'est retiré de ce monde agité, afin de cultiver sa terre et vivre avec sa femme, à qui il a promis de ne plus se battre. Les évènements vont le contraindre à sortir de sa retraite.... Et c'est parti pour 1h40 de combats !!! 

La progression du film n'est pas linéaire : d'abord il faudra réussir à décider notre héros de se joindre à la bataille, puis il y a plusieurs étapes avant d'accéder à la citadelle des méchants, et le film ne sera pas fini pour autant. Il y a finalement assez peu de duels, ce sont plus souvent deux armées ou du moins groupes d'hommes qui s'affrontent. Ce qui donne par exemple lieu à une longue scène de prise d'assaut d'une forteresse, et son pendant dans une grande auberge. 

On retiendra de ce film l'utilisation des cables pour faire virevolter nos personnages et massacrer leurs adversaires comme jamais, la tueuse charmeuse et sadique qui est cool (elle mériterait un film à elle toute seule), des passes d'armes vraiment pas mal, et surtout des orgies de combats et de combattants, avec ce qu'il faut d'hémoglobine. Et bien sûr notre héros hyper adroit. Bref en 2 ans, de grand progrès ont été accompli par rapport au premier opus. 

Le bras de la vengeance est un film de combats, à réserver aux amateurs.'' 

Docteur Spider, 17/04/12

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici