Blade of the Immortal

Blade of the Immortal

Titre original: 
Mugen no juunin (無限の住人)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, fantastique, historique
Éditeur original: 
Warner Bros
Éditeur français: 
Netflix
Date de sortie originale: 
29 avril 2017
Date de sortie en France: 
5 décembre 2017 (Paris International Fantastic Film Festival), 2018 sur Netflix
Durée: 
2h20
Support: 
Cinéma, TV, DVD, blu-ray, streaming
Prix: 
abonnement streaming

Avis

Le festival des films adaptés de classiques manga continue. Cette fois, on part du côté des samurais avec cette adaptation d'un monument du manga: Habitant de l'infini (L')

Le début du film tient assez la route, avec la présentation des trois protagonistes: Manji, Lin et Anotsu. On a droit à quelques jolis moments visuels et des émotions qui passent bien. Passées les introductions, le film adopte un schéma ultra répétitif où Manji affronte les uns après les autres divers membres du Ittoryû. Un peu comme le mode arcade d'un jeu de baston, sauf que c'est un film, donc pas de gameplay a fiotiori. Et chaque affrontement s'entrecoupe de gémissements de Lin qui ne se sait que piailler dans tous les sens et dont l'actrice semble avoir été prise au berceau. D'ailleurs, on remarquera tout de suite que le motif sur le dos du Kimono de Manji ne représente plus le svastika, les costumiers avaient-ils peur que le grand public confonde avec la croix gammée nazie et soit trop choqué? Dommage, mais bon, c'est un détail.
Comme pour Jojo's Bizarre Adventure - Diamond is Unbreakable - Chapter 1, Takashi Miike a choisi de faire l'impasse sur tous les moments amusants, parfois triviaux qui faisaient aussi le charme de l'Habitant de l'Infini. Cette fois, il en résulte un film lourdingue, d'une platitude déconcertante, sans qu'on s'attache à qui que ce soit. Les personnages ne sont absolument pas développés, l'ennui s'installe progressivement, le scenario tourne en rond pour aboutir à un dénouement des plus ridicules et casse-pieds à regarder. J'ai probablement passé une vingtaine de minutes cumulées du film en avance rapide. Les combats durent beaucoup trop longtemps et n'impressionnent pas spécialement. Du temps gâché qui aurait pu servir plutôt à creuser davantage les ennemis que croisent Manji et Lin, tellement plus charismatiques dans le manga. Les dialogues ont eux aussi été tellement appauvris que cela me laisse dans l'incompréhension de choix pareils. 

Si vous avez 2h20 à perdre, ne les perdez pas sur ce film qui m'a fichu mal au crâne à force. 

Hanoko, le 27/05/2018

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici