Black Dawn

Black Dawn

Titre original: 
Gaiji keisatsu
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Thriller
Date de sortie originale: 
2 juin 2012
Durée: 
129 minutes
Support: 
cinéma

Avis

Parmi les films annoncés à la 8ème édition du festival du film japonais Kinotayo, Black Dawn avait particulièrement attiré mon attention, mélangeant thriller sur fond de menace nucléaire. Alléchant. 

Dans la confusion qui a frappé le Japon, suite au séisme du 11 mars 2011, des documents secrets sur l'énergie nucléaire sont volés dans une université du nord-ouest. Dans le même temps, en Corée, de l'uranium est dérobé. On somme l'officier Sumimoto de la brigade antiterroriste, surnommé "le diable", de retrouver au plus vite l'uranium... 

Ce qui m'a surpris dans ce film, c'est qu'il se déroule entre Séoul et Tokyo. L'histoire ne se place pas seulement du côté des agents secrets japonais, mais également de ceux de Corée du Sud, et on voit également ce qu'il se passe du côté des activistes Nord coréens qui ont l'air de fonctionner en roue libre. Nos agenst secrets sont prêts à tout pour empêcher une bombe atomique d'exploser, y compris se mettre leur hiérarchie à dos, les intérêts de la nation primant.  

Même si Black Dawn est bien mené, ce n'est pas un film époustoufflant. Pourquoi ? D'une part, on ne s'attache pas aux personnages. D'autre part, et plus fondamentalement, on ne croit à aucun moment qu'une bombe atomique va réellement exploser, c'est trop gros comme menace. Même si l'enquête est menée tambour battant, elle n'est pas aussi stressante qu'un bon épisode de 24h chrono, et les personanges ne sont pas si cruels que ça.  

En effet, contrairement à un Agent (The), qui misait beaucoup sur le close combat et les gunfights, notre thriller atomique est basé sur le ''renseignement''. Du coup il n'y a pas de scènes réellement marquantes. 

Malgré tout, le film réussi à nous entrainer deux heures durant dans son complexe engrenage, je ne sais par quel miracle  , peut être parce que les personnages principaux, bons ou mauvais, forts ou faibles, ont tous quelque chose d'héroïques. A voir à l'occasion. 

Docteur Spider, 18/12/13

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici