Asura, City of Madness

Asura, City of Madness

Titre original: 
Asura
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
Film noir / Thriller / Policier
Date de sortie originale: 
Septembre 2016
Durée: 
135 minutes
Support: 
Cinéma

Avis

"J'étais assez enthousiaste à l'idée de voir un nouveau film du réalisateur KIM Sung-soo, d'autant que son dernier film, Pandémie m'avait bien plu, et qu'Asura se présentait comme un thriller.  

De façon assez classique, on va voir comment plusieurs camps vont essayer d'avoir de l'influence sur l'autre, voire de le mettre à genoux, en multipliant les coups tordus, ressortant les vieux dossiers, faisant disparaître les témoins, zigouillant les personnes clefs. Ici, s'entremêlent le politique, le policier (même si à ce stade c'est plutôt des hommes de main), le mafieux, et le judiciaire. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, tous sont des crapules, prêtes à tout pour atteindre leur but : argent et pouvoir.  

Ainsi, on comprend le titre : Asura, ce sont, dans la mythologie hindouiste, des démons violents à plusieurs visages. Mais ici, les personnages sont justes des pourris... 

Le film nous maintient en haleine tout au long de ses 2h15. On retrouve une ribambelle d'acteurs qu'on a aime, qui campent bien leur rôle, c'est bien filmé, et c'est bien... noir. 

Mais il y a tout de même quelque chose qui me chiffonne : le film fait furieusement penser à Unjust (The), mais qui avait en plus l'intérêt de donner réellement plusieurs facettes aux personnages et d'avoir une intrigue vraiment travaillée. 

Asura est un film bien noir, qui nous fait passer un intense moment de cinéma, mais il n'atteint pas les sommets du genre." 

Docteur Spider, 30/10/16

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici