Assassin (the)

Assassin (the)

Titre original: 
Cìkè Niè Yinniáng (刺客聶隱娘)
Pays d'origine: 
Chine, Hong-Kong, Taiwan
Genre: 
Drame, action, historique
Éditeur original: 
Panorama Distribution Compagny
Éditeur français: 
Ad Vitam
Date de sortie originale: 
21 août 2015
Date de sortie en France: 
21 mai 2015 au Festival de Cannes, 9 mars 2016 au cinéma
Durée: 
1h45
Support: 
Cinéma, TV, DVD, blu-ray, VOD
Prix: 
19,99 euros en DVD
Bonus: 
L'Histoire de Nie Yinniang par Pei Xing (livret de 12 pages), nouvelle ayant inspirée le scénario de THE ASSASSIN - Interview de HOU HSIAO-HSIEN - Préface par Jacques Mandelbaum - Making Of (13 minutes) - Bande Annonce

Opening/Ending

Ending par Bagad Men Ha Tan (Rohan)

Avis

The Assassin est un film que je me voyais déjà comme un coup de cœur, sans doute en attendè-je trop car ce sera assez loin. 

Le début du film laisse une forte impression. On découvre l'apprentissage impitoyable de tueuse qu'endure l'héroïne, des complots politiques semblent se profiler ainsi que des vengeances intestines. L'ambiance lente et pesante ajoutée à la solennité des personnages à un film dur. Mais peu à peu, mon esprit se perdit. Le film multiplie les longs plans lents, où il ne passe presque rien. Plus ça avançait, moins j'accrochais. Le scenario se révèle ennuyeux, les personnages plats et les combats de moins en moins sensés se juxtaposent aux longues contemplations. Ça devient même très gentillet et pas très sombre pour une histoire de meurtres.
Alors oui, le film bénéficie d'une très belle réalisation, avec des décors majestueux, des costumes étincelants et de bons jeux de lumière. C'est un vrai régal à regarder et on a l'impression que le réalisateur voulait plus mettre en valeur la beauté de ses scènes que son histoire. Malheureusement, tous ces plans beaux à voir ne font que d'autant plus ressortir le vide du scenario. Ils nous font croire à une force dramatique à venir mais au final, il ne se passe pas grand-chose. Je dois dire aussi que je n'étais pas tout à fait dans la disposition pour la pure contemplation, j'attendais plus que ça, donc je n'ai pas pleinement apprécié cet aspect du film. 

Si vous mettez un peu votre cerveau en pause et que vous vous laissez aller à l'admiration de beaux paysages et architectures, vous devriez passer un agréable moment. Pour le reste, n'espérez pas beaucoup de choses. 

Hanoko, le 20/01/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici