Arahan

Arahan

Titre original: 
Arahan
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
Action / Humour
Éditeur original: 
Cinema Service
Éditeur français: 
Studio Canal
Date de sortie originale: 
03/11/2005
Date de sortie en France: 
16/01/2006
Durée: 
1h53
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
Occasion

Avis

J'attends du spectacle, et on m'offre du spectacle !
Autant Arahan écrase avec aisance un film du même genre comme Volcano High School, autant il rivalise dans l'humoristique avec des oeuvres comme My Sassy Girl

 

 

 

On a droit à une Corée du Sud dépeinte avec pas mal de réalisme. Surtout que le thème principal s'en éloigne considérablement, avec des types aux pouvoirs supra-développés. On a les grands maîtres qui sont maintenant vieux, et bien trippants surtout. Ils nous font bien marrer, et les personnages principaux aussi. Sang-hwan et Eui-Jin font un peu le couple qui se déteste mais qui s'aime à la fin, mais heureusement nous n'auront pas la seconde partie dans le film ! ^^ 

 

 

 

Mais ce qui m'a surtout plu, ce sont les chorégraphies lors des combats.
C'est rapide, vif et ça cogne bien. Et lorsqu'il y a des petits effets spéciaux, on les voit bien, pas comme dans ces films où la caméra bouge super vite lors de ces passages, nous privant ainsi d'une scène qui aurait pu devenir mémorable. 

 

 

 

L'humour est présente à tous les moments, du début à la fin. Même lors des combats - notamment le combat final - on a des trucs drôles et les acteurs jouent la comédie à merveille, donc on apprécie beaucoup. 

Le scénario est basé sur des pouvoirs mythiques, où l'on a enfermé le maître qui risquait de devenir le super grand méchant de la planète. Puis comme on est dans un monde contemporain et que dans cette partie du monde où s'étaient déroulés les combats des travaux sont en cours, le corps de l'ancien maître se réveille et regagne sa jeunesse.
Ce tableau est assez mal décrit au départ. On se sent perdu, mais heureusement la suite du film explique bien la situation. 

Drôle, bourré d'action, plaisant, que demander de plus ? 

Excellent, mon coup de coeur =) 

Mika, le 27/11/2005

 

 

 

Fan du travail de RSW, j'ai de nouveau été déçu par un des de ses premiers films Arahan. Dans l'édition française, il est présenté comme se situant ''entre film d'arts martiaux et manga live'', je m'attendais à quelque chose de chouette, dans la lignée d'un Versus, l'ultime guerrier.
En vrai, c'est plaisant, mais c'est longuet. Le film commence doucement, il s ebase beaucoup sur l'humour.
Pour réussir ce film fantastique urbain, il y a un bon travail sur les effets spéciaux. Ainsi, le premier c'est lorsque la fille saute de toit en toit pour courre à la verticale des gratte-ciel. Sans être géniaux, ça n'a en tout cas pas trop mal vieilli.
L'autre élément pilier du film après l'humour, ce sont les combats. J'ai souvent appréciés les combats mixant l'utilisation de câbles pour suspendre les acteurs et armes blanches. Mais j'avoue avoir zappé tous les derniers, ils n'apportent rien.
Le scénario, quant à lui, est vu et revu. Le méchant revient après s'être éclipse de longs siècles, il veut que l'ordre règne dans le monde, et pour cela il doit acquérir le pouvoir absolu. Face à cela, des vieux sages, et du sang neuf (dont le personnage principal qui a un énorme potentiel, caché, qui ne demadait qu'à se révéler), vont se coaliser pour le stopper.
Niveau bonus, on nous annonce monts et merveilles sur la jaquette (making of, interviews, scènes coupées, et documentaires sur les arts martiaux), seul le 1er est réellement présent sur la galette.
Bref Arahan n'est pas très palpitant. Même si on apprécie toujours la performance de Ryo Seung-Bum (l'acteur principal), qui réussi à passer du visage niais à la face de héros charismatique.  

Un film passable.  

Docteur Spider, 26/10/15

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici