Yousei Florence

Yousei Florence

Titre original: 
Yousei Florence
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
fantastique, romance
Date de sortie originale: 
1985
Date de sortie en France: 
pas de sortie
Durée: 
1h32
Support: 
TV, DVD

Avis

"J'aime beaucoup regarder des films d'animation atypiques, souvent on découvre des petits bijous inconnus. En l'occurence, Yousei Florence ne m'a pas laissée une forte impression. 

Le scénario est assez simpliste, un héros un peu geek dans son genre qui passe tout sont temps seul avec ses fleurs de façon délibérée (il n'est pas rejeté de ses camarades même s'il est maladroit). Sa passion pour les fleurs va lui faire rencontrer la fée des fleurs nommée Florence. Oui, ce pitch fait très kitsch ou très gamin, mais il en est ainsi. L'histoire manque donc cruellement de complexité mais le film possède un autre intérêt parallèle.
Yousei Florence comporte énormément de séquences uniquement musicales, dépourvues donc de scenario ou d'action à part entière, à la Fantasia. D'ailleurs, la ressemblance avec le film d'animation musical de Disney est frappante, pour le design des fées très récurrent

La similitude est souvent si forte que j'ai plus le mot plagiat qui me vient à l'esprit qu'inspiration. En plus, les scènes musicales de part leur monotonie entre autre sont souvent très ennuyeuses tant elles manquent de charme, contrairement à celles de Fantasia. Seuls quelques rares moments m'ont plu, comme ceux où l'on voit des fées pourpres aux ailes de papillons et des sortes de petits démons noirs danser tous ensemble. Dans le film apparaissent aussi des personnages de dessins animés tels que Hello Kitty, le registre est alors complètement différent, je me demande bien ce que cela fiche là. Ce qui rattrape la chose, c'est que l'on écoute de la belle musique, tant les morceaux classique que ceux composés par Naozumi Yamamoto mais c'est un peu maigre pour rattraper le coup.
Le film aurait pu être intéressant de par son aspect graphique, mis à part les moments trop inspirés de Fantasia. J'aime beaucoup la façon dont les décors ont été réalisés. Cependant, les personnages ne s'y intègrent pas bien car ils sont dessinés et colorés de façon très simple et épurée, ils ont rarement des ombres sur eux ou des sombres portées, ce qui tranche trop avec les décors qui sont à l'inverse très détaillés tels des illustrations.

Cependant, cet effet s'estompe beaucoup dans le monde des fleurs puisque les personnages sont souvent envolés et le décors ressemblent souvent à un simple fond embellissant. Cependant, j'aime assez les scènes où l'on voit l'orchestre en entier jouer, l'animation est chouette. Globalement le film est plutôt beau mais certains choix graphiques m'apparaissant davantage comme des maladresses font que mon avis est mitigé sur la question.

Vu que les séquences musicales ne sont pas toujours top, je trouve que le manque de travail au niveau du scénario se fait beaucoup plus ressentir. En outre, je ne suis pas beaucoup attachée aux personnages. Seul Musica est un peu amusant. Quand à Michael et Florence, ils sont tous les deux plats. Quand Florence est apparue pour la première fois, je me suis dit que c'était Michael qui était en plein trip de geek qui souhaite au plu profond de lui voir s'incarner dans le monde réel l'objet de sa passion, Florence ayant étrangement des airs de Laura, l'amie de Michael. J'avais pendant tout le film l'impression que Michael ne faisait qu'un rêve fantasmagorique (si ce n'est pas un pléonasme de dire cela d'un songe). Au final, aucune réponse ou allusion à ce propos n'est donnée, mais rien ne le dément pour non plus, alors je suis restée dessus. 

 

Ce film n'est pas très connu mais je ne recommande pas tellement sa découverte car je me suis souvent ennuyée au point de sauter des passages du film." 

Hanoko, film vu, le 23/08/09

De la musique classique dans un anime? Rendez-vous avec Nodame Cantabile.
Voir aussi Goshu le violoncelliste ou Interstella 5555

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici