Wonderful Days

Wonderful Days

Titre original: 
Wonderful Days
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Genre: 
Anticipation
Éditeur original: 
Bitwin
Éditeur français: 
Fox Pathé Europa
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2004
Durée: 
116 minutes
Support: 
TV, DVD
Prix: 
30€
Bonus: 
Commentaires audio, Making of, notes de production, 4 galeries d'images, bandes-annonces cinéma et Tv, clip, posters, filmographies

Avis

Quelle déception, mais quelle déception j'ai eu en regardant ce film !!
Je voyais les pubs dirent que c'était le plus beau film d'animation jamais réalisé, que le scénario était époustouflant, les personnages magnifiques, l'émotion présente... mais malheureusement que de foutaises !
Tout d'abord il faut préciser que c'est un film coréen, et les films d'animation étant rares dans ce pays, je vais être plus indulgent. 
Commençons par le meilleur, les graphismes. Dès le début ils nous foutent une baffe. Une vraie BAFFE visuelle, jamais je n'avais vu un dessin animé aussi beau. Certes les motos sont assez foireuses, du fait qu'on voit trop la 3D et qu'elles ne se fondent donc pas assez bien dans le décor. Mais ces décors, le character design !! Une tuerie.
Ensuite le plus important, le scénario. Un scénario pourrie, jusqu'à la moelle. J'ai été vachement déçu du fait qu'avec une si bonne équipe de graphiste, l'équipe aurait pu davantage travailler la profondeur de leur histoire, on aurait alors eu droit à une merveille dans tous les sens du terme. Ici, l'histoire ne nous apprend pas grand chose, sinon qu'on est dans un futur assez lointain, qu'il y a une cité d'un côté, et une grande ville ghetto de l'autre, où règne misère et pollution. La première cité, Ecoba, a besoin de polluer la planète pour s'auto-alimenter. Mais malheureusement aucune explication n'est donné à ce sujet. Ni même pourquoi la planète en est arrivé à ce niveau ou encore quelles techniques ils utilisent pour survivre. 
Bref, parlons maintenant de l'action et des personnages. Jay et Shua, les deux personnages principaux, ont tous deux leur passé, pas très original d'ailleurs, mais leur histoire aurait pu enchainer avec le présent. Ici, rien, aucune émotion ne filtre, le résultat est très pathétique. Quand des gens meurent on ne ressent rien, aucune pitié, c'est normal devons nous être touché par des gens dont nous ne connaissons rien? Je m'explique. Quelques fois on nous présente des persos pendant 15secondes, puis ils se font tuer et on voit les autres persos pleurer. On se demande si les réalisateurs avaient voulu en faire un passage émotif ou non?
Aussi, il y a plusieurs passages qui auraient pu être assez intéressant, mais pas assez développé.
Je trouve ça con, vraiment con, dommage surtout. Les personnages n'ont aucun charisme, Jay est très belle et simple mais on dirait un cyborg, aucune expression, des sentiments minimes... C'est vilain comme tout.
Désolant, du gâchis... 

Mika, le 15/03/2005

   

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici