Univers des Tekken

Tekken: Blood Vengeance

Tekken: Blood Vengeance

Titre original: 
Tekken: Blood Vengeance
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, fantastique
Éditeur original: 
Bandai Entertainment
Éditeur français: 
Kazé
Date de sortie originale: 
1er septembre 2011
Date de sortie en France: 
2011
Durée: 
1h32
Support: 
DVD, Blu-ray
Prix: 
24,95€ en DVD

Opening/Ending

Pas d'opening

Ending: "Staff roll"
Musiques du film composées par Hitoshi Sakimoto

Avis

La dernière adaptation de la licence Tekken sortie était un film live qui n'a pas beaucoup fait parler de lui. À présent, voici une nouvelle adaptation mais encore une fois dans un format différent. Dans un soucis de fidélité à la licence de Namco, Tekken - Blood Vengeance est un film d'animation 3D qui fait la transition entre Tekken 5 et Tekken 6. Ce film va-t-il relever le niveau après le fiasco du film précédent? Nous allons voir. 

Déjà le fait que le film soit de la 3D montre une volonté de renouer avec les fans. Les graphismes sont plutôt chouettes, en particulier le soin apporté aux personnages, bien que je trouve leurs expressions parfois trop exagérées. On peut noter aussi de temps à autre des mouvements pas très réalistes comme par exemple les séquences où on voit Xiaoyu et Alisa courir ensemble extrêment vite. Les décors manquent de richesse et de détail, ce qui les rend trop artificiels. Certains bâtiments laissent l'impression d'être faits en plastique. Néanmoins, il y a une assez belle gestion des lumières. Globalement, le film reste beau à voir, bien qu'il soit loin d'être aussi époustouflant qu'un Final Fantasy - Les créatures de l'esprit. Sachant que la forme est là, voyons pour le contenu.
Le film commence sur un affrontement entre les deux sulfureuses soeurs Williams. Un combat bien punchy, de grosses explosions, du trolling fraternel, bref de quoi motiver les fans à poursuivre. On voit également les opérations qui se préparent du côté de Jin et de Kazuya, qui semblent tous les deux bien décidés à en découdre. J'ai cru que tout cela annoncerait bien la couleur du film, mais il n'en fut rien.
On enchaîne avec Xiaoyu, missionnée par Anna Williams qui s'infiltre à l'école polytechnique Mishima pour approcher Shin Kamiya. On a droit alors à toute une session de Shôjo-like avec les batifolages entre Xiaoyu et Alisa autour de Shin, ponctuée de fan service aussi bien avec Xiaoyu et Alisa qu'avec Shin (on le voit dans sa douche, gros plans sur tous ses biscotos, toussaaaa.). On frôlerait presque le genre du harem féminin avec Xiaoyu et Alisa qui courent après Shin. Même si tout cela n'a pas de but à la romance, j'étais assez sur le cul de voir ça dans un film qui porte le nom de Tekken. Mais passons, on arrive quand même à se laisser porter, les personnages se montrant assez attachants et notre curiosité étant suffisamment attisée pour avoir envie de découvrir ce que cache Shin. Cependant plus ça va, plus on doute.
Très peu de personnages des jeux vidéo originaux sont inclus et parmi ceux présents, peu ont un véritable rôle. À l'inverse, Shin Kamiya est un nouveau personnage exclusif au film et il est plutôt sympa. La quantité de combat pendant le film est étonnement faible, l'histoire se focalisant principalement sur la relation d'amitié entre Alisa et Xiaoyu. On regrette que le film n'ait pas plus approfondi les choses sur les raisons profondes qui motivent les personnages, je pense notamment à l'institut scientifique auquel a été lié Shin. Sans compter également l'animosité qui règne dans la famille Mishima qui semble sortie de nulle pour tout téléspectateur qui n'est pas familier avec cet univers. Ensuite, l'absence presque intégrale de musique durant tout le film prodigue une sensation de vide qui n'est pas assez rattrapé par l'action mise en scène.
Pour finir, le dénouement vient quasiment tout foutre en l'air tant il est incongru et expéditif. La conclusion renverse totalement le scenario développé précédemment, larguant complètement le public. Personnellement, sans être une inconditionnelle je connais assez la licence Tekken donc j'étais à peu près au fait de l'histoire du jeu, mais inutile de vous dire pour toute personne néophyte, la fin paraîtra rocambolesque et absurde. 

Je ne parviens à me positionner définitivement par rapport à Tekken - Blood Vengeance, entre film correct ou navet. L'histoire n'est pas mauvaise même si elle n'est pas très originale. Cependant, la fin laissant un goût de grand n'importe quoi, je retiens beaucoup les défauts du film. À voir pour les fans de Tekken pourquoi pas, pour les autres, ce n'est pas ce qu'il y a de plus recommandé. 

Hanoko, film vu, le 02/07/2012

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)Wallpaper/fond d'écran Tekken: Blood Vengeance / Tekken: Blood Vengeance (Films d’animation)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici