Starship Troopers Invasion

Starship Troopers Invasion

Titre original: 
Starship Troopers Invasion
Pays d'origine: 
Japon, États-Unis
Genre: 
Science-fiction, action
Éditeur original: 
Sony Pictures Home Entertainment
Éditeur français: 
Sony Pictures Home Entertainment
Date de sortie originale: 
2012 (le 21 juillet)
Date de sortie en France: 
2012 (le 10 octobre)
Durée: 
1h21
Support: 
TV, DVD, Blu-ray
Prix: 
19,99€
Bonus: 
Commentaires audio du réalisateur, making of (80 mn), scènes coupées, Galerie des concepts graphiques, bêtisier

Opening/Ending

Ending: "Another Perfect Day" par Boom Boom Satellites

Super morceau puissant et planant à écouter à fond les basses! Un style que j'aime beaucoup, me rappelant l'opening de Texhnolyze.
En plus, pour une fois que l'on comprend un japonais chantant en anglais avec un accent qui donnerait même un petit charme à la chanson, ça ne vaut pas le coup de s'en passer.

Avis

 Il y a plusieurs années, j'avais regardé le film Starship Troopers qui était étonnement excellent. Je n'avais pas regardé les suites, ayant eu de mauvais échos mais après avoir appris l'existence du film d'animation américano-japonais Starship Troopers, c'est avec une grande curiosité que je me plonge dedans. En effet, l'esprit du film me semblait tellement à des kilomètres des productions japonaises que j'étais vraiment curieuse de voir ce que cela donnerait. Toutefois, il faut savoir que Starship Troopers est un roman de Robert A. Heinlein au départ et que sa toute première adaptation fut une OAV sortie fin des années 80. Starship Troopers Invasion avec Shinji Aramaki aux commandes serait-il donc un retour aux sources ?

Après les années, je ne me souvenais plus de l'histoire ni des personnages. Toutefois, Starship Troopers laisse un souvenir impérissable pour son ambiance unique. Nous sommes dans de la science-fiction musclée on ne peut plus kitsch : des gros extra-terrestres bien dégeu veulent exterminer l'humanité. Cependant, l'humour et le second degré à outrance, des scènes d'action explosives, un scenario par moments très cru et un exemple de parité homme/femme inédit se côtoient et se marient incroyablement bien. Un surprenant mélange qui fait donc de Starship Troopers un film super kiffant pour les amateurs d'action. Débarquant après tout cela, Starship Troopers Invasion sentait hautement le réchauffé commercial. Heureusement, il restitue très bien cette ambiance qui était celle du film à quelques détails près !
Starship Troopers Invasion donc pour sa part, se situe chronologiquement après les trois autres films. On ne nous raconte pas les antécédents des personnages, mais pas de crainte, cela n'empêchera pas de suivre l'histoire. L'histoire se montre très basique au départ, mais de fil en aiguille, des complexités sont ajoutées sur les motivations et les actes des personnages, rendant le film tout même intriguant. Sans s'étaler outre mesure, on voit un peu de l'histoire de chacun qui bénéficiera donc de son propre attrait. Rien de transcendant, les personnalités présentées sont fort classiques, mais les dialogues ont été suffisamment travaillés pour qu'ils ne soient pas ennuyeux. On aura même un début de conscience psychologie des Arachnides présenté dans le film, qui n'est pas sans rappeler les Parasites de Halo (dont l'histoire est décrite notamment dans Halo Legends). Peut-être que cela fait référence
On retrouve également cette ambiance dévergondée mettant en scène les hommes et les femmes dans la mixité la plus totale et sans aucun complexe, ce qui crée de cocasses et coquines situations pendant les phases de vie quotidienne. Point de Sainte Nitouche, ni d'effarouchées, on sent bien le côté américain qui renverse les stéréotypes ecchi des mangas et animes en général. Et pendant les phases d'action, pas de quartier ; il n'y a plus d'hommes ni de femme, seulement des soldats ; tout le monde part au casse-pipe où la violence la plus totale règne.
À partir de là, c'est dommage que l'on perde entièrement le côté décalé d'auparavant, d'autant que les combats sont très monotones. Les scènes d'action nous paraissent donc assez longues et pas assez palpitantes. Shinji Aramaki a clairement voulu faire un film beaucoup plus sérieux et s'en tire bien pour ce qui est du scenario, mais dommage que les combats ne soient pas plus variées. L'arrivée de Johnny dans l'action inverse un peu la chose, mais cela reste tardif.
Au moins, même s'ils se ressemblent tous, nous ne pourrons pas reprocher aux combats un manque de qualité, on nous sert de l'action nerveuse à souhait avec des Arachnides ultra violents et bien repoussants contre des soldats téméraires et lourdement armés D'ailleurs, la qualité globale du film est excellente. Les textures manquent un peu de richesse et les personnages de naturel, mais l'ensemble demeure très bon. Je regrette juste que les musiques soient beaucoup trop timides et oubliables, elles ne font pas honneur au film, alors que Tetsuya Takahashi, le compositeur s'est plus qu'illustré sur d'autres oeuvres telles que) 

Starship Troopers Invasion se révèle donc être une adaptation très honnête de la franchise, respectant l'ambiance originale et comportant même son lot de surprises. Certains passages lassent un peu, j'aurais aimé que ce soit plus déluré encore, mais on pardonnera cela au vu de la qualité générale du film. 

Hanoko, le 19/05/2014

Pour poursuivre dans le même genre d'histoire, testez Knights of Sidonia.
Des humains contre des insectes géants: Terra Formars

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Starship Troopers Invasion / Starship Troopers Invasion (Films d’animation)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici