Princesse Endormie (La)

Princesse Endormie (La)

Titre original: 
Ibara-hime mata wa Nemuri-hime Sípková Ruzenka aneb Spici krasavice
Pays d'origine: 
Japon, Tchécoslovaquie
Genre: 
Romance, drame
Éditeur français: 
Forum des Images
Date de sortie originale: 
1990
Date de sortie en France: 
2003
Durée: 
22 minutes
Support: 
cinéma, DVD

Avis

Kawamoto Kihachiro au sommet de son art! La Princesse Endormie demeure sans doute parmi les oeuvres les plus abouties du maître marionnettiste. C'est un chef-d'oeuvre d'animation que lui et son équipe nous ont livré là. 

Pour avoir regardé une majeure partie de son oeuvre, j'ai pu voir qu'à chacun de ses court-métrages il expérimentait de nouveaux procédés et poussait plus la technicité. On pouvait déjà admirer avec ses précédents travaux le formidable travail de gestuelle et d'expressivité des personnages, ainsi que la finesse et le détail sur ses marionnettes. Des qualités que nous retrouvons ici à leur summum conjuguées avec un superbe travail de confection des décors. Auparavant, la plupart de ses décors étaient dessinés avec quelques éléments en trois dimensions. Là le réalisateur s'est attelé à une immersion totale en fabriquant quasiment l'intégralité des environnements à travers desquels évoluent les personnages. Le résultat de tout ça est tout bonnement enchanteur.
Nous voilà ainsi dans les meilleures conditions pour apprécier narrée ici. La Princesse Endormie nous rappellera forcément un conte que nous connaissons bien. Et pour cause, le réalisateur nous propose ici une réinterprétation de la Belle au Bois Dormant dans une version plus réaliste. J'aime beaucoup la manière dont l'histoire est remaniée, dans une version où la féérie prend plutôt la palce de superstition.
Nous sommes loin du classique schéma de la princesse inactive qui sommeille, attendant un prince charmant. Ici, elle nous livre toutes ses pensées et créé l'histoire elle-même. Cette canaille de Kawamoto réussirait à me faire apprécier les histoires d'amour! Cela dit, c'est plus la personnalité des personnages, pourtant simple mais touchante, qui me plaisent ici. On appréciera aussi la réplique finale, ironique et amusante, qui fissure un peu le quatrième pour prendre le public à parti. Toutefois, le dénouement reste assez vite expédié à mon goût, c'est un peu dommage. 

Encore un très beau film, La Princesse Endormie éveillera en nous bien des émotions. 

Hanoko, le 28/06/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici