Pompoko

Pompoko

Titre original: 
Heisei tanuki gassen pompoko
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie, fantastique
Éditeur original: 
Toho Company (cinéma), Tokuma Japan Communications (VHS)
Éditeur français: 
Buena Vista Home Entertainement
Date de sortie originale: 
1994 (le 16 juillet)
Date de sortie en France: 
2005 (festival d'Annecy), au cinéma 2006 (le 18 janvier)
Durée: 
1h59
Support: 
TV, DVD, cinéma, VHS
Prix: 
24,90€
Bonus: 
Bandes-annonces cinéma japonaises, spots TV

Opening/Ending

Ending: "Itsu demo Dare ka ga" par Shang Shang Typhoon

Joyeuse chanson entraînante ^^

Avis

Embarquez pour la lutte de protection de son territoire avec les tanuki! Pompoko reprend la célèbre bête du folklore japonais semblable à un renard et douée de capacités de transformiste pour narrer un conte écologique sur un plan d'urbanisation. Un thème qui est cher au studio Ghibli mais qui est traité différemment ici. 

En effet, pas d'histoire métaphorique se déroulant dans un univers fantastique mais une aventure avec la tribu des tanuki désirant sauver leur colline d'un danger très concret: la déforestation pour la construction d'ensembles de logements. Ainsi nous suivons l'épopée de ces curieux animaux qui vont apprendre à se battre de diverses manières contre les humains et leurs outils de destruction.
Je trouve ce film tout à fait charmant, l'humour et l'imaginaire autour du tanuki rendent le film très attachant et original. Premier fait notable, nous n'avons pas un héros mais toute une joyeuse bande de héros! En effet, c'est tout un clan de tanuki qui va s'élever contre ces humains qui se croient tout permis. Quelques uns d'entre eux se font plus remarquer mais dans l'ensemble, Pompoko n'adopte pas le regard d'un tanuki uniquement. Cela permet au film de devenir un véritable conte des temps modernes et non pas seulement une histoire fantastique anecdotique. On passe du rire aux larmes, on se bat vaillement, on désespère, les tanuki vont en voir des vertes et des pas mures! Je les ai trouvés très amusants et ils permettent à un film au scenario a priori banal sur l'écologie de devenir très prenant. Pompoko, tout en reprenant les thématiques et en restant fidèle au style du studio Ghibli, réussit donc à se démarquer par son choix de narration.
Visuellement, le film est beau aussi, pas splendide mais il reste très bien fait. À nouveau, on reconnait la patte Ghibli, mais on sent qu'il y a quelque chose de plus, que ce n'est pas seulement une production suivant la mode Miyazaki. D'un autre côté, c'est réalisé par Isao Takahata. Même s'il est moins connu que Miyazaki, il reste une forte personnalité de l'animation japonaise.
Je trouve aussi que le travail de VF est tout à fait honorable sur un film où la chanson a une place assez importante. Les morceaux ont été traduits car ils ont une influence sur le film et remplacent certains dialogues. Pari risqué mais réussi, la VF ne sonne pas faux du tout, loin de là. 

Ce film était donc très sympa à voir!

Hanoko, film vu courant mars 2011

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Pompoko / Heisei tanuki gassen pompoko (Films d’animation)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici