Piano Forest

Piano Forest

Titre original: 
Piano no Mori
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
musique
Éditeur français: 
Kazé
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Durée: 
101 minutes
Support: 
DVD, cinéma, blu-ray
Prix: 
14,95€€ (DVD), 24,95€€ (blu-ray)

Avis

"Comme chacun ne le sait peut-être pas, je suis une très grande amie du piano, j'en joue d'ailleurs un petit peu. Alors, un film sur le piano, ça ne pouvait que m'emballer ! Et Piano Forest a réussi son exploit.
Bien que je le déconseille fortement à ceux qui n'aiment pas la musique classique et/ou le piano, Piano Forest est un film magique dépeignant avec justesse le rude univers de la musique à haut niveau et la magie des notes-mêmes. Les deux personnages que l'on suit prioritairement ont une conception toute différente de la musique, et tout particulièrement du piano. Shuuhei est fils d'un très célèbre pianiste, c'est donc avec obligation qu'il suit les traces de son père. Kai, quant à lui, n'aime dans le piano que le fait de jouer tout ce qui lui passe par la tête, mettant cours et rigueur à la poubelle. Leur façon de jouer est différente, leur talent est incontestable, mais le film nous fait réaliser une chose fondamentale : on réussit mieux quand on fait les choses avec passion.  

Comme tout bon film sur la musique qui se respecte, Piano Forest, présenté au festival d'Annecy 2008, se targue d'avoir un compositeur et des interprètes de choix. De plus, le réalisateur a mis un point d'orgue à rendre crédible l'animation des touches lors des morceaux. Je n'imagine même pas le temps et la difficulté de cette entreprise toute justifiée et appréciable. Cela nous donne un film d'une grande beauté graphique avec une bande-son digne d'un concert de renom.
Graphiquement, je viens de le dire, c'est très beau. Coloré, lumineux, c'est dynamique et poétique dans l'approche. J'aime tout particulièrement l'animation des morceaux de piano et les yeux des personnages. La mise en scène est, quant à elle, très judicieuse bien que parfois peu originale (genre le coup du ruban qui vole dans les airs pour marquer le début d'un changement radical).  

Niveau histoire, c'est assez banal, deux amis en compétition, l'un étant doué grâce à un rigoureux apprentissage, l'autre étant naturellement doué. Cependant, aucune jalousie entre les deux amis, chacun cherche même à apprendre de l'autre et inversement. Si leurs caractères divergent, les deux amis ne sont pas très originaux dans leur présentation, on va même dans les gros stéréotypes en mettant face à face la pauvreté et la richesse, le calme soumis et le fougueux irréfléchi. A part ça, on sent clairement qu'apprendre le piano n'est pas une sinécure, surtout à très haut niveau. Plus intrinsèquement, on sent aussi la critique qu'on a voulu faire des ambitions des parents qui forcent les enfants à faire ce qu'eux voudraient accomplir. Shuuhei en est le triste exemple : il joue du piano depuis l'âge de 4 ans mais le déteste profondément.
Fort heureusement aussi, le film a le droit à sa touche d'humour, notamment avec Takako et sa détente façon toilettes-chien. En l'occurrence, elle prend Kai pour son chien Wendy et s'imagine sur le trône pour mettre un terme à son trac. Autre petite touche marrante, c'est Kai et son obsession pour Mozart, lui qui le poursuit partout et en multiples et variés exemplaires. Fun et surprenant, ça rend le film moins dramatique et sérieux. 

En bref, un film superbe sur le piano qui ravira les mélomanes. 

DDG, le 28/10/09

A noter qu'un livre musical est sorti chez Kaze, ainsi qu'un DVD.
Pour un autre anime sur la musique : Nodame Cantabile.

Dragon de givre

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici