Paprika

Paprika

Titre original: 
Paprika
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Psychologique
Éditeur français: 
Rezo films, Gaumont video
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
6 décembre 2006
Durée: 
90 minutes
Support: 
Cinéma, TV, DVD, blu-ray
Prix: 
25,99€€ (DVD), 29,99€€ (blu-ray)

Avis

"Je trouve que cet animé ressemble par bien des points à une autre oeuvre de Satoshi Kon, à savoir Perfect Blue : on retrouve au centre le thème de l'identité et la confusion entre rêve et réalité. Cette confusion permet au réalisateur de prendre beaucoup de liberté avec la réalité et de vraiment se lâcher : les images s'enchainent à un rythme de folie, c'est assez grandiose, de passer d'un rêve à l'autre d'un claquement de doigt, tout en restant dans des univers doux-dingue. On ne sait jamais où on en est, c'est ça qui est assez grisant. 

L'animation est impeccable, il y a une bonne mise en scène. 

Pour en revenir à la thématique du film, le rêve, je voudrais faire un petit détour freudien. Freud, pour mettre un nom sur ses théories, avait pioché dans le folklore, l'histoire, la littérature occidentale. De même ici, Kon se réfère à des tonnes d'éléments qui sont réutilisés dans les rêves, comme Le voyage vers l'ouest, pour le plus évident (pour moi), peut être Kurosawa (en tant que personne, je veux dire que ce n'est pas une référence à ses films, encore qu'il y a le film Rêves, mais ça n'a rien à voir, encore que...) et toute la culture chino-japonaise en général (bouddhisme, les jouets un peu typique, les poupées traditionnelles etc.), ainsi que ses propres films. Bref ce que je voulais dire c'est que le film est bourré de référence hétéroclites, ça donne un joyeux mélange. 

L'histoire tient bien en haleine, parce que toute cette confusion entre rêve et réalité est scotchante, mais, parce qu'il y a un mais, finalement elle n'est pas très originale et parfois même incohérente, ou a recours à des facilités sous prétexte d'irrationalité. Cependant il y a quand même deux bonnes intrigues "policières" à savoir "qui a volé les mini DC", ainsi que la thérapie de l'inspecteur.  

Ce qui rend également possible le fun du film, c'est assurément les deux morceaux de musique, qui donnent la patate.

Il faudrait que je vous parle des quelques personnages de l'histoire, mais je n'ai rien à dire. =) Il faudrait également comparer Paprika à Akira, mais je laisse ça pour une prochaine fois.  

Un film à revoir absolument !" 

Docteur Spider, 08/12/06

Un scenario très prenant, une réalisation haute volée, des personnages travaillés et atypiques... Paprika est une fois de plus la preuve du talent de Satoshi Kon et son équipe. La seule retenue que j'aurais est sur le fait de mélanger rêve et réalité. Je trouve que c'est un procédé un peu facile pour laisser libre cours à ses idées fantasques et délirantes sans avoir à trop se casser la tête. Paradoxalement, c'est aussi un moyen facile compliquer une histoire outre mesure, du coup, j'ai trouvé le film un peu longuet sur la fin et légèrement alambiqué. Heureusement, Paprika reste très intéressant tout de même et vaut largement d'être vu.
Comme l'a dit Doc, la bande-originale est aussi une réussite. De plus, fait plutôt peu habituel, la VF est tout à fait correcte! 

Hanoko, le 24/07/2013

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici