Little Witch Academia

Little Witch Academia

Titre original: 
Little Witch Academia (リトル ウィッチ アカデミア)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, humour, aventure, tranche de vie
Éditeur original: 
Toho
Éditeur français: 
Netflix
Date de sortie originale: 
2013 (le 2 février - premier film) - 2015 (3 juillet en avant-première à Anime Expo aux États-Unis puis au cinéma au Japon le 9 octobre)
Date de sortie en France: 
2016 (janvier)
Durée: 
26 minutes (premier film) et 53 minutes (deuxième film)
Support: 
Cinéma, streaming, Blu-ray, DVD
Prix: 
¥6,171 (à savoir que le Blu-ray japonais est dézoné et contient notamment les sous-titre français)
Bonus: 
Documentaire

Avis

Regardé complètement par hasard avec des amies puisqu'il était disponible sur Netflix, Little Witch Academia qui s'annonçait gamin, sera finalement une bonne petite surprise.
Là nous sommes complètement dans un Harry Potter à la sauce japonaise. D'ailleurs on remarquera à un moment l'héroïne brandir un drapeau du Royaume-Unis, sûrement en clin d'oeil à Harry Potter qui se passe justement en Angleterre. On y retrouve le même genre d'univers: une école de magie en parallèle de la vie des gens sans pouvoir dans une époque contemporaine, des cours tout à fait similaires à ceux d'un lycéen mais version apprenti sorcier… Cela combiné les clichés du Shônen: un personnage principal ultra dynamique pas forcément très doué mais qui déplacera des montagnes grâce à son énergie, un rival hautain qui excelle dans sa discipline, des amis amusants à la personnalité différente de celle du héros, une histoire dans laquelle le courage et l'amitié sont la clef de la réussite, etc.
Les deux films sont très mignons et rigolos, pour tout public sans être trop puérils. On prend plaisir à suivre les petites aventures de nos jeunes sorcières au sein de leur école qui tournent vite au vinaigre. Les personnages sont classiques mais leurs répliques marrantes suffiront à nous les faire apprécier. Certains gags m'auront même rappelé Magical Doremi. Il n'y a pas de grand méchant, les films restent dans une ambiance bon enfant sans prise de tête.
C'est aussi indéniablement la très belle qualité visuelle qui m'a fait apprécier d'autant plus Little Witch Academia. Un excellent boulot à tous les niveaux pour rendre ces deux films magiques et très vivants. Si cela avait été des OAVs basique à la réalisation torchée, je n'aurais clairement pas accroché. Et, Ô Joie, pas un seul aspect ecchi/pantsu, ça fait du bien! Sûrement le fait qu'il s'agisse d'un film d'animation mais un jeune réalisateur et non pas un anime commercial qui veut séduire du pervers. Les musiques sont très peu présentes dans le premier film, choix qui m'a un peu surprise. 

Une chouette paire de films, aussi bien pour les enfants que pour les grands ayant quand même gardé un part d'enfance dans leur coeur

Hanoko, deux films vus, le 30/04/2016

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici