Kubo et l'Armure Magique

Kubo et l'Armure Magique

Titre original: 
Kubo and the Two Strings
Pays d'origine: 
États-Unis
Genre: 
Aventure, fantastique, action, drame, humour
Éditeur original: 
Focus Features
Éditeur français: 
Universal Pictures
Date de sortie originale: 
2016 (le 19 août)
Date de sortie en France: 
2016 le 21 septembre)
Durée: 
1h42
Support: 
Cinéma, DVD, blu-ray

Avis

Dans un petit village vit un jeune garçon et sa mère, rescapés d'un naufrage. Le petit subvient à ses besoins et ceux de sa mère grâce à son activité de conteur. Sa mère à l'esprit confus lui a pourtant toujours interdit une chose: rentrer après le coucher du soleil. Mais vient inexorablement le jour où il dépasse la limite et son destin endormi se mettra en marche... 

On m'a présenté ce Kubo et l'Armure Magique comme un film d'animation pour enfant seulement de prime abord car il contient d'autres niveaux de lecture et aborde de thème assez sérieux. Après l'avoir vu, il m'a laissé un sentiment mêlant émerveillement et frustration. 

Kubo et l'Armure Magique est avant tout un magnifique film d'animation de marionnettes.
Il nous propose un chouette character design bien propre à lui, qui permet de s'attacher tout de suite aux personnages. Les amoureux du Japon traditionnel pourront aussi apprécier tout le travail de remise en contexte, avec les tenues de personnages et leurs bouilles, certains décors, les quelques représentations des traditions. D'ailleurs, le film s'était engagé une une pente glissante avec la scène du cimetière au début, où Kubo dénigre certaines traditions, mais le tir est rectifié plus tard. Ensuite l'animation elle-même. Tous les mouvements sont très bien rendu et le détail de marionnettes est superbe. Moi qui ressort d'une session Kawamoto Kihachirô (Temple Dôjôji (Le), Tirer sans Tirer, etc.), voir le stop-motion de Kubo et l'Armure Magique sonnerait comme une hommage au maître marionnettiste. Les quelques combats ms en scène dont très dynamiques et font parfaitement ressortir l'intensité de l'action. Les couleurs et les effets spéciaux contribuent aussi grandement à l'enchantement du film. Bref, rien que pour la qualité de l'animation, Kubo et l'Armure Magique vaut sans conteste d'être vu. 

Ce superbe travail visuel sert une histoire pleine de poésie, de tristesse et de joie aussi. Une bonne histoire mais qui m'a laissée sur ma faim. Nous sommes dès le début intrigué par le parcours de ce jeune garçon mystérieux et de sa mère, nous suivons ensuite son aventure avec cette lueur de curiosité dans nos yeux, désireux d'en savoir plus sur tout le complot qui pèse sur notre héros et les combats qui l'attendent. Les scènes s'enchaînent à bon rythme, nous avons notre dose d'émotion et d'humour. Cependant, en arrivant au terme du film, de nombreuses questions demeurent et quelques incohérences apparaissent. De plus, le film me laisse la sensation de ne pas exploiter à leur plein potentiel les différentes idées mises en place. Véritables ailles du film ou manque d'explication, c'est à la perception de chacun.
[!]Attention spoil[!]Pourquoi la mère de Kubo, au début montrée comme atteinte d'une certaine amnésie, recouvre tous ses moyens une fois transformée en singe protecteur? Feintait-elle sa maladie mentale partielle? Ensuite, le film reste très avare en description sur les antagonistes, même si nous savons à peu près ce qui les motive, j'aurais aimé en connaître bien plus sur eux et leur passé. En particulier pour le grand-père qui est le plus bâclé. Le combat final est aussi particulièrement absurde car Kubo n'a jamais appris à se battre et n'aurait jamais pu survivre et triompher. Par ailleurs, quand Kubo cherche les différents artefacts, c'et dommage que l'aspect exploration soit si expéditif, l'immersion en ressort moins forte. [!]Fin spoil[!]
La thématique du film, outre l'aventure, oscille entre gags enfantins et questionnements sur la vie, la mort de l'au-delà. J'aime beaucoup la tonalité du film, pas si enfantine qu'il n'y paraît. L'ambiance n'est clairement pas très joyeuse, même si l'espoir reste présent. Cependant, il y a quand même beaucoup de bon sentiment qui rendent le tableau peut-être moins subtil qu'il aurait pu être. 

Kubo et l'Armure Magique est une belle découverte. Pour son travail graphique et son histoire. Celle-ci me laisse toutefois un sentiment qu'elle est restée par moment à l'état d'ébauche, tant certaines facette ne sont pas assez développée. Mais c'est à voir! 

Hanoko, le 12/10/2016

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici