Kizuna Ichigeki

Kizuna Ichigeki

Titre original: 
Kizuna Ichigeki (キズナ一撃)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, humour
Éditeur original: 
MBS
Date de sortie originale: 
2011 (le 5 mars)
Date de sortie en France: 
pas de sortie
Durée: 
25 minutes
Support: 
Cinéma

Opening/Ending

Un opening qui montre les différents personnages en silhouettes telles des kaléidoscopes. Et l'ending est en mode photo souvenirs. C'est mignon.

Avis

Kizuna Ichigeki est un petit film qui réunit une bonne partie des clichés des Shônen d'action. On trouve le stéréotype du héros qui semble insignifiant par rapport à ses adversaires, vantards au possible, mais qui créé la surprise en gagnant haut la main. Ce héros prône des valeurs ô combien éculée comme l'envie de protéger ses êtres chers et de devenir plus en se battent pour eux. Et bien sûr, un grand méchant, haineux et lâche, stéréotype des dessins animés pour gamins en général. L'humour est très limité et n'est apporté que par quelques personnages secondaires faire-valoir. Le chat est marrant, mais il en faut tout de même plus pour nous amuser vraiment. Nous avons passé le niveau quoi.
Qu'est-ce que ce film donc apporte de plus comme touche personnelle? Le style graphique sûrement. Ces dessins qui font très brouillon et coloriage d'enfants pourraient ajouter une nuance de second degré pour ce film qui se veut esprit bon enfant. On pourra remarquer une similitude avec le style de Crayon Shin Chan et pour cause, certains membres du staff de ce film ont travaillé sur cet anime. Ce que je trouve paradoxal car cet anime, produit dans le cadre du Project A, est censé propulsé de jeunes animateurs et non pas des gens expérimentés. Enfin, on va dire que le travail sur une oeuvre nouvelle est mis en avant.
Pour ma part, je n'ai pas apprécié plus que ça, mais les combats sont bien faits, bien dynamiques, c'est au moins ça. Kizuna Ichigeki est aussi une sorte de carte de visite de son staff, car les animateurs prouvent qu'ils en ont dans le ventre en proposant d'autres style graphiques pour illustrer les boniments que raconte le grand-père de Kizuna, l'héroïne. À part ça, pas grand intérêt pour ce court-métrage, il peut plaire aux enfants au mieux. 

Hanoko, le 11/11/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici