Journal d'Anne Frank (le)

Journal d'Anne Frank (le)

Titre original: 
Anne no Nikki - The Diary of Anne Frank
Pays d'origine: 
Japon, France, Pays-Bas
Genre: 
Histoire, drame, guerre
Éditeur français: 
Pathé, Citel Vidéo
Date de sortie originale: 
1995
Date de sortie en France: 
2000
Durée: 
88 minutes
Support: 
Cinéma, TV, DVD

Avis

"Je suis sûre que vous ignoriez qu'un anime était sorti sur cette terrible histoire qu'est celle d'Anne Frank et sa famille.
Tout le monde connait le topo. Seconde guerre mondiale, les nazis s'étendent sur le monde avec l'ultime idée de tuer tous les juifs, entre autres. Anne Frank et sa famille sont réfugiés en Hollande, à Amsterdam, mais la gestapo rôde, et il faut, pour leur bien, se cacher. Avec une autre famille et un dentiste, la famille vit dans l'Annexe, un petit appartement miteux planqué au dessus des bureaux où travaillait Otto Frank. Commence alors une longue période d'enfermement et de tensions entre les pensionnaires.
J'ai eu l'occasion, juste avant de regarder cet anime, de voir le dernier film d'adaptation de cette histoire. Parce que je pense que ce dit film est plus fidèle que l'anime, je vais les comparer. N'ayant pas encore lu le livre, je mets ma critique au conditionnel.
Contrairement au film, je trouve que l'anime ne met pas assez l'accent sur les tensions et la difficulté à vivre en communauté dans un lieu clos et restreint. Certes, certaines scènes sont explicites à ce sujet, mais on a plus droit à des scènes de bonheur sans tâche, comme si la guerre ne pouvait les affecter. L'anime montre leur misère sans apitoiement mais avec trop de légèreté. Ils mangent mal, très peu, ne se supportent plus, mais ce n'est pas grave, ils s'aiment envers et contre tout. C'est bien beau, mais on ne voit ça que dans les films.
Romanesque, l'anime nous fait donc plonger dans le quotidien d'Anne Frank, jeune demoiselle têtue et courageuse qui tient tête aux adultes. On suit sa maturation, ses doutes, joies et son premier amour. Pour le coup, on en oublierait presque l'évènement dramatique caché derrière. Mais une séquence sur le débarquement en Normandie et un rêve plutôt effrayant d'Anne nous ramènent à la terrible réalité.
Graphiquement, le style me fait beaucoup penser à celui des animes des années 80, comme Princesse Sarah ou Heidi. C'est assez simple, peu d'ombres sur les personnages. Par contre, les décors et objets sont plutôt bien détaillés, la Amsterdam des années 40 est jolie, même sous les bombes. L'animation est par ailleurs vraiment exceptionnelle pour l'époque. Les mouvement sont fluides et complexes, on sent que l'équipe a passé un paquet de temps dessus.
Les musiques sont orchestrales, un peu trop fortes et dramatiques pour des scènes pas si dramatiques que ça. ça reste cependant dans l'ambiance et c'est joli. La voix française d'Anne est la même que la voix d'Anne dans le dernier film. Joli clin d'oeil. Par contre, les autres voix sont nazes. 

Voilà, en bref, un anime historique, la vision d'une enfant de la seconde guerre mondiale." 

DDG, le 08/03/10, film vu.

Autre moment d'Histoire avec First Squad - Le Moment de Vérité.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici