Forêt de Miyori (La)

Forêt de Miyori (La)

Titre original: 
Miyori no Mori
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique
Éditeur original: 
Fuji TV
Éditeur français: 
Sven7
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2009 (avril)
Durée: 
1h47
Support: 
TV, DVD
Prix: 
12,99€
Bonus: 
Aucun

Avis

"La Forêt de Miyori est une adaptation du manga éponyme Forêt de Miyori (La) sous forme de téléfilm, et non pas de film d'animation à part entière. Cela se ressent graphiquement surtout. 

En effet, on voit bien que ce téléfilm n'est pas du niveau d'un véritable film d'animation dans le manque de richesse dans l'animation. Cependant ce téléfilm reste assez bien fait, les décors sont très beaux et détaillés et le character design est tout à fait convenable. Donc La Forêt de Miyori n'est certes pas un film d'animation mais une fois cela occulté, on peut quand même lui reconnaitre des qualités graphiques.
Ce n'est pas sur ça je vais jaser mais bien plus sur l'histoire du téléfilm et sur son développement que je trouve peu inventifs du début à la fin et très puérils dès l'arrivée de Miyori dans le village de ses grands-parents. Je me suis ennuyée sur toute la durée du téléfilm. Les personnages ne sont pas fouillés, le scenario manque de surprise et ne brille que par son manichéisme enfantin, "les méchants braconniers contre les gentils villageois". Le seul moment qui était assez fort est celui où Bokuriko se transforme en aigle doré. Sinon pour le reste rien à relever, le dénouement est très prévisible.
Les personnages manquent tous de charisme, les autres gamins de l'école ne sont pas attachants, les grands-parents de Miyori n'apportent pas grand chose non plus, l'irruption de la mère de Miyori est inutile et ne fait qu'ajouter du bon sentiment à deux balles et Miyori elle-même n'est pas très crédible. Au début, elle est très espiègle et solitaire mais son attitude bascule assez vite et gratuitement, sans qu'on comprenne vraiment ce que l'a décidée, pûisqu'elle ne semblait pas du genre à être très altruiste et généreuse. Alors certes, elle est déterminée mais presque tout finit par lui sourire, c'est trop facile. Quand aux esprits de la forêt, ils sont tous très enfantins et manquent de charme. 

On compare La Forêt de Miyori à Princesse Mononoke pour son thème écologique et l'ambiance mystique, mais il n'en a pas la trempe, il manque de profondeur et est loin d'être envoûtant comme un Miyazaki. Peut-être que le manga original est meilleur mais ce téléfilm ne m'a rien apporté à par un entraînement à subir une VF horrible." 

Hanoko, téléfilm vu, le 23/06/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici