Empire of corpses (The)

Empire of corpses (The)

Titre original: 
Shisha no Teikoku (屍者の帝国)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-fiction, drame, aventure, action
Éditeur original: 
Aniplex
Éditeur français: 
Alltheanime
Date de sortie originale: 
2 octobre 2015
Date de sortie en France: 
21 juillet 2016
Durée: 
2h
Support: 
Cinéma, Blu-ray, DVD, streaming
Prix: 
34,95€ combo blu-ray/DVD
Bonus: 
trailers, livret couleur 16 pages et 2 cartes

Opening/Ending

Pas d'opening

Ending: "DOOR" EGOIST

Le début du générique de fin présente quelques chouettes visuels de décors. Et il se termine avec un épilogue, donc pensez à regarder jusqu'au bout

Avis

Après avoir vu Genocidal Organ et <harmony/>, je commençais à m’habituer à la même formule et ça ne loupe pas, encore une fois.

Le film part sur une histoire de départ très bonne. Il combine avec brio l’adaptation et la combinaison en une histoire nouvelle de deux romans emblématiques de la littérature anglaise: Frankenstein et Une étude en rouge (le vrai titre du roman dont est issu Sherlock Holmes!). Sauf que notre héros demeure Watson, avant sa rencontre avec le célèbre détective. Nous sommes plongés dans un monde où une technologie liée à la nécromancie a permis de faire des morts de parfait larbins obéissants. Ils servent aussi bien à l’usine, au bureau que sur le champ de bataille. Bien évidemment, le film nous interroge sur la question de la vie après la mort, ou une autre forme d’immortalité puisque même en cadavre, on continue d’exister avec une intelligence mais sans conscience. L’aventure s’annonce plutôt entraînante et dynamique au début, dans une ambiance un peu steam punk et avec notamment quelques scènes de course poursuite très stylées.

Mais peu à peu mon attention s’est dissipée pour plusieurs raisons. Si le film ne manque pas de complexité, avec de nombreux personnages entrant en jeu, il prend une direction bien moins ambitieuse que prévu.

La réalisation, qui est très bonne, donne toutefois plus l’impression d’être dans une excellente série d’animation que dans un film. Et je n'aime pas du tout le character design trop shonenesque pour contribuer au sérieux du film.

 

Après un bon départ, The Empire of Corpse semble s’égarer. Toutefois, si la fin s’est révélée trop fantasque à mes yeux, elle aurait pu donner lieu à une suite potentiellement beaucoup plus intéressante. En l’état, je ne vous conseille que modérément ce film.

 

Hanoko, le 22/09/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici