Chanson de printemps

Chanson de printemps

Titre original: 
Haru no uta (春の唄)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
musical
Éditeur original: 
Banno Shoten
Éditeur français: 
MCJP
Date de sortie originale: 
1931
Date de sortie en France: 
novembre 2002 (festival "Aux sources de l'animation japonaise : des années 20 aux années 50")
Durée: 
3 minutes
Support: 
Cinéma, streaming

Avis

Noburo Ofuji continue de visiter le thème de la danse par les courts-métrages d'animation (après par exemple Fête villageoise).  

Cette fois, on a droit à de la bichromie comme vous pouvez le voir, noir et rose. En effet, quoi de mieux pour célébrer le printemps qu'une danse avec les cerisiers en fleurs? On sait que cet arbre est adulé des japonais, au point qu'il semble qu'aucune autre fleur ne trouve grâce à leurs yeux ^^
Le film revêt un aspect beaucoup plus décoratifs, avec les motifs floraux qui s'animent à l'écran et forment des sortes de mosaïques à l'écran. Tantôt, l'humain participe, tantôt on ne voit que les fleurs. Peut-on déceler les prémices d'influence de l'Art Nouveau? Peut-être.
C'est joli à regarder, mais la chose qui va sûrement vous frapper en premier est le fait qu'il s'agisse d'un film parlant de musique, mais muet. Le plus ironique est de voir au début une partition, avec des paroles en mode karaoké synchronisé avec la partition, mais aucun son. D'après le site animation.filmarchives.jp, il y avait bien de la musique (d'autant que le début crédite bien des musiciens) mais il manquait le son à la copie qui a été retrouvée de ce film. Tant pis, les courageux et connaisseurs en solfège pourraient se lancer à interpréter la partition

Le réalisateur poursuit donc un peu ses expérimentations, qui portent leurs fruits. Dommage que les versions retrouvée du film ne comportent pas le son original. 

Hanoko, le 20/09/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici