Autoportrait

Autoportrait

Titre original: 
Self-Portrait (セルフポートレート)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
humour
Éditeur français: 
Forum des Images
Date de sortie originale: 
1988
Date de sortie en France: 
2003
Durée: 
1min30
Support: 
Cinéma, DVD

Opening/Ending

"Inochi Kurenai" par Eiko Segawa

Un beau morceau joué tout au long du film qui fait office à la fois d'opening, de musique du film et d'ending ^^

Avis

Dans ce très court-métrage nous découvrons son réalisateur, lui-même remodelé en petite marionnette. Il pétrit et donne forme à nouvelle création, semblable à un Oni, qui s'anime d'elle-même et refaçonne son créateur à son image. S'ensuit une lutte entre les deux pour savoir qui l'emportera sur l'autre.  

Un petit film qui illustre bien le fait que notre art puisse nous échapper et évoluer sans que l'on le maîtrise, prendre une voie que nous n'avions pas prévue au départ. Toute personne qui a déjà eue une activité artistique quel que soit le domaine a pu expérimenter ce phénomène. Un hasard, une erreur peuvent parfois changer du tout au tout ce que nous avions en têtee. Autoportrait rappellera aussi le mythe de Pygmalion, l'oeuvre d'un artiste qui prend vie.
Ici, les formes sont très rondes, moins sévères que dans les autres films. Le petit duel entre les deux a un côté enfantin amusant car ils se chamaillent en répétant les mêmes gestes, comme deux enfants qui répètent la même jusqu'à obtenir gain cause sur l'autre: "-c'est pas ma faute! -Si c'est ta faute! -Nan c'est pas ma faute! -Si c'est ta faute! ...". 

Un sympathique film d'animation un poil trop court, à peine commence-t-il que nous en arrivons en bout, j'aurais bien aimé qu'il durât plutôt trois minutes. 

Hanoko, film vu le 01/07/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici