Appleseed

Appleseed

Titre original: 
Appleseed
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-Fiction / Anticipation
Éditeur original: 
-
Éditeur français: 
Kaze
Date de sortie originale: 
04/2004
Date de sortie en France: 
31/08/2005
Durée: 
104 minutes
Support: 
Cinéma
Prix: 
-
Bonus: 
Documentaires sur pré-production du film, la conception designs, la modélisation 3D et la production du film, Interview de Deunan, Clip Boom Boom Satellites, Clip montage et une galerie d'images

Avis

Plus d'un an après sa sortie japonaise, Appleseed débarque sur les écrans français.
Il va de soi que passer juste après un Wonderful Days somptueux (même si creux) et un Ghost in the Shell 2 de la même augure, n'est pas aisé.
Pour son premier film en tant que réalisateur, Shinji Aramaki a décidé de mettre le paquet. 

 

 

 

Et cela se voit. Visuellement le travail fourni est impressionnant. Dès les premières secondes du film on est subjugué par des décors si réalistes, si détaillés. Entièrement réalisés en images de synthèse, ils donnent une excellente impression, et laissent de marbre.
Puis l'on découvre le character design, et là, ça pêche !
Certes le travail fourni a été long et difficile, mais le résultat n'est que trop moyen. Les personnages semblent inexpressifs, voir apathique. Seuls leurs sourcils bougent parfois, les yeux restent de la même taille, et parfois on décèle une petite larme qui coule (pour nous faire comprendre que le perso pleure). On distingue trop facilement la 3D de synthèse des personnages, qui sont souvent mal ancré dans le décor (surtout dans les scènes de jour). 

 

 

 

 

Sur le plan de l'ambiance, le film reste assez restreint. Les musiques collent bien aux situations, et les scènes d'actions sont nombreuses, avec pas mal de flashback qui racontent le passé de l'héroïne. Seulement, le tableau est tâché par des dialogues trop longs, dûs à un scénario contenant trop de pistes. 

 

 

 

L'histoire mène à se poser plusieurs questions, à choisir son camp. 
Deunan est coincée entre les deux et c'est son passé, notamment les souvenirs de sa petite enfance, qui vont l'aider à faire un choix. Seulement, là encore le character design ennuie, et des scènes qui auraient pu devenir cultes avec des graphismes améliorés, ne peuvent maintenant être qualifiés que de "bonnes".
Je parle de la scène avec l'ancien bureau du Dr Gilliam, vous verrez, c'est la meilleure scène du film sur tous les points, enfin c'est ma préférée ! ^^ 

 

 

 

L'humour est inexistant et l'émotion rarement présente (enfin elle essaie d'être présente, mais elle ne touche que très rarement donc..). 
Les personnages ont perdu en charisme par rapport au manga, ils ont l'air naïf, leurs sentiments sont mal exprimés (notamment l'amour entre Deunan et Briareos qui est pas assez approfondie).
Les personnages secondaires comme Athéna (chef d'Olympus, première bioroïde crée) et Nike (son assistante bras droit), ne sont pas assez mis en avant. Ils dégagent pourtant quelque chose de plus que les persos principaux. 

 

 

 

 

Toujours est-il que je n'ai pas le droit de dire que le film est une daube. 
Car même si il m'a franchement déçu, je ne suis tout d'abord pas fan de science-fiction et de mechas (mechas absolument bien dessinés, aux animations fluides etc...) et aussi le réalisateur a joué sur l'originalité. Et même si il se vautre un peu, il a eu le courage de le faire, et le film trouvera à coup sûr son public.
Je le réserverai davantage aux amateurs de mechas en tout genre, de monde apocalyptique, et surtout aux lecteurs du mangas, qui ne trouveront certes pas un scénario fouillé, mais de la pure action dans le monde imaginé par l'auteur !! ^^ 

Mika, le 30/06/2005

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici