Univers des Warcraft

World of Warcraft - Mage

World of Warcraft - Mage

Titre original: 
World of Warcraft - Mage
Pays d'origine: 
États-Unis
Genre: 
Heroic fantasy, action
Éditeur original: 
Tokyopop
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2012 (le 11 janvier)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192 noir et blanc
Prix: 
6,99€

Avis

Les adaptations sur support papier de Warcraft font légion, entre romans, bandes-dessinées, cartes à jouer et manga. Voici l'une d'entre elles avec World of Warcraft - Mage, une histoire complète en un volume. Comme son nom l'indique, ce manga se focalise sur la caste des magiciens de World of Warcraft.  

On nous présente Aodhan, un mage apprenti issu d'une longue lignée de guerriers renommés qui a tourné le dos à la voie de l'épée pour se consacrer à la magie. Évoluant à Dalaran, il semble promis à une brillante carrière. Mais la forteresse volante de Dalaran est soumise à une attaque ennemie qui mobilise tous les magiciens expérimentés en son sein. Notre héros va être amené à prendre part à ce combat et se retrouvera propulsé au coeur du conflit. Une aventure épique entre conflits moraux et dilemme intérieurs.
Le manga comporte de bonnes idées de départ mais le résultat reste discutable. Déjà, les dessins sont d'un niveau assez moyen. Ce n'est pas mauvais mais c'est loin de nous en mettre plein la vue, on sent bien que l'on a affaire à un dessinateur encore débutant. On est bien loin du niveau de Jae Hwan KIM dans par exemple World of Warcraft - Shadow Wing. Ici, les grandes scènes de bataille avec les dragons ne sont pas assez impressionnantes, en partie à cause du fait que les décors soient dessinés de manière trop expéditive. Quant au character design, il est correct mais encore une fois, sans éclat. On remarque cependant que le dessinateur s'en sort mieux sur les guerriers vétérans que sur les petits jeunots.
Ensuite, j'ai trouvé un peu décevant que les personnages manquent d'étoffe. Notre héros est tout à fait banal, aussi bien niveau character design qu'au niveau personnalité, il est même assez terne. Ainsi, on a du mal à s'attacher à lui et on est moins pris dans le manga. Il en va de même pour les autres personnages qui ne présentent aucune particularité, d'autant qu'ils ne sont guère développés. Seul l'oncle du héros, Crevan, se détache un peu du lot, il dégage un certain charisme et reste un mininmum mystérieux pour éveiller notre curiosité.
Là, on arrive quand même aux qualités grâce à un scenario qui se défend bien. J'ai trouvé très intéressant le développement sur les divergences entre guerriers et magiciens notamment grâce aux analepses à propos de la famille d'Aodhan, ce dernier ayant souvent subi la comparaison à son grand frère. Ensuite, dans l'histoire principale, le déroulement est prenant, bien que tout se termine de manière très conventionnelle, un petit doute demeurait tout de même dans nos esprits. Cela est aussi lié au fait que certains points ne sont réellement pas élucidés. Quel magicien était censé attendre le héros dans la citadelle violette? Et le dessein de Malygos était-il vraiment maléfique? L'oncle de Aodhan avait-il vraiment sombré dans la déchéance? Les interrogations demeurent, problablement mettent-elles en exergue mon manque de connaissance dans World of Warcraft (je suis restée une inconditionnelle des Warcraft d'origine en jeux de stratégie, en particulier le 3). Des réponses occultées dans ce manga, m'est avis qu'elles sont surtout passées à la trappe mais cela donne tout de même envie d'en découvrir plus sur le sujet. 

Finalement, nous retenons un one-shot moyen qui aurait pu être bien meilleur si les personnages avaient plus de personnalité et un dessin plus spectaculaire. La lecture n'est pas désagréable en dépit du fait que ce soit très ancré dans World of Warcraft

Hanoko, un tome lu début janvier 2012

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici