Street Fighter

Street Fighter

Titre original: 
Street Fighter
Pays d'origine: 
Canada
Genre: 
Action, science-fiction, enquête
Éditeur original: 
UDON
Éditeur français: 
Albin Michel puis Urban Comics
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2004
Nombre de tomes: 
14 chapitres compilés en deux tomes reliés (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 grand format
Couverture: 
Rigide, glacée, mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
environ 250
Prix: 
19 euros (ome 1), 22,50 euros (tome 2)

Avis

La série des jeux vidéo Street Fighter est tentaculaires, entre tous les jeux dérivés, les versions améliorées dans tous les sens de chaque épisodes, les cross-over, etc. Et bien sachez que le même topo peut-être dressé pour tout ce qui concerne les adaptations papier. Il existe une multitude de comics et manga Street Fighter tantôt en séries, tantôt en volumes indépendants hors série. Bref il y en a dans tous les sens, je vous conseille de consulter cet article Wikipedia (anglais) pour vous y retrouver. Nous avons donc ici le comic qui constitue le point de départ de la série principale de comics Street Fighter. Après avoir poussé un peu plus loin les recherches, si je ne me trompe pas, Albin Michel avait initialement publié ce comic en cinq tomes et Urban Comic en a fait la réédition en 2017, compilé en deux tomes à l'instar de l'édition originale par Udon (rebaptisée Street Fighter Classic). 

À présent, place au comic lui-même. On commence avec plusieurs chapitres introduisants quelques personnages emblématiques de la série. Qui ils sont, d'où ils viennent, quel est leur rôle. Une formule qui peut dérouter le lecteur lambda, mais qui convient parfaitement dans le cadre de la narration de l'histoire d'un jeu de combat, où le scenario ne se déroule pas de manière linéaire, qui dépend des combattants choisis. Je ne suis pas spécialiste de la saga des Street Fighter, je ne peux juger de la fidélité, mais les auteurs se sont bien débrouillés pour nous présenter les personnages et l'intrigue, formant un ensemble cohérent malgré de nombreux fois où l'on jongle entre les personnages. Chaque scène est ponctuée de combat, au corps à corps forcément, tous plus furieux les uns que les autres. Le style de combat des personnages ressort bien, la dynamique de l'action rend bien dans l'ensemble. Le dessin d'Alvin Lee à la croisée du comic et du manga (mais quand même plus comics) convient bien au récit et est assez bon dans l'ensemble, mais je dois avouer que certains chapitres interludes m'ont beaucoup plus emballée, plus percutants ou plus beaux.
Outre le travail d'adaptation, Street Fighter n'est pas spécialement transcendant à lire. Un lecteur neophyte retiendra une excellent brochette de personnages mais une histoire assez classique. Cependant, ce sont justement les nombreux personnages qui donneront envie de voir l'évolution de tout ça.  

Au final, c'est quand même sympathique à lire, même pour ceux qui ne sont pas spécialistes. Pour les séries de comics apportant une suite directe à l'histoire de celui-ci, je verrai si je les traite dans une fiche séparée. 

Hanoko, un tome lu édition Urban Comics, le 30/09/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici