Reines de sang (Les) - Tseu Hi, La Dame Dragon

Reines de sang (Les) - Tseu Hi, La Dame Dragon

Titre original: 
Les Reines de sang - Tseu Hi, La Dame Dragon
Pays d'origine: 
Belgique, Italie
Genre: 
Historique, drame, érotique
Éditeur français: 
Delcourt
Date de sortie en France: 
01/04/2015
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 format BD franco-belge
Couverture: 
rigide, glacée, brillante
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
54 couleur
Prix: 
14,95€
Rythme de parution: 
un tous les deux ans

Avis

Reine de Sang est une série de bandes-dessinées dédiées à des figures historiques féminines à travers le monde qui ont bouleversé leur époque. Comme le titre l'indique, cela se passe en milieu royale et nos héroïnes ne seront pas des tendres.
Pour cette branche de cette série, nous nous consacrons à Tseu Hi, plutôt connue chez nous sous la transcription Cixi. 

Comme on le voit dans le résumé, cette BD suit l'ascension de deux jeunes gens qui partent de rien ou presque pour arriver aux plus hautes sphère de la société chinoise. Avides de pouvoirs, ils ourdissent un complot qu'ils feront mûrir très progressivement. C'est une histoire très prenante à suivre, grâce à l'ingéniosité de nos deux héros qui savent abuser des vices et faiblesses de ceux qu'ils côtoient pour mieux les tromper. Leur désinvolture et perfidie sont traitées avec une certaine justesse, on n'arrive pas à les haïr, car ils vivent dans un monde où règnent la loi du plus fort.
Le scenario avance à bon train, en un tome il se passe beaucoup de choses et on se demande vraiment où tout leur manège les mènera, d'autant que la situation géopolitique de la Chine se complique simultanément. Au début, tout semble trop se dérouler comme ils l'entendent, mais nul doute qu'ils tomberont sur des os, car les événements ne s'annoncent pas tout à fait de bon augure. Les personnages autres que les héros ne sont pas très développés, on ne s'attachera pas à eux, mais leur description suffit à servir le récit.
J'acclame aussi le fantastique travail graphique, chaque page regorge de détail pour la splendeur des milieux royaux, voire leur indécence. Ne vous fiez pas à la couverture dont je trouve la beauté inférieure à celles des planches. Le dessin est maîtrisé, les couleurs très belles. La patte reste classique en matière de bande-dessinée, pas de tendance estampe ou encre de chine, cela dénote peut-être d'un côté plus fantasque de l'histoire et non pas sa poésie. 

Je ne sais pas à quel point la BD est fidèle historiquement, mais c'est un bel ouvrage à lire, qui donne envie de découvrir plus l'histoire de la Chine. 

Hanoko, tome un lu en février 2018 puis tome deux à sa sortie en avril

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Reines de sang (Les) - Tseu Hi, La Dame Dragon / Les Reines de sang - Tseu Hi, La Dame Dragon (Émules)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici