Pity

Pity

Titre original: 
Pity
Pays d'origine: 
France
Genre: 
Drame
Éditeur original: 
Les humanoïdes associés
Éditeur français: 
Les humanoïdes associés
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2009
Nombre de tomes: 
1 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Français
Prix: 
7,40€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"J'avais lu il y a quelques temps le premier chapitre lorsqu'il avait été publié dans le Shogun Mag et j'étais plutôt optimiste pour ce titre. Mais l'ensemble est finalement décevant.
Je pensais que le manga offrirait une vision intéressante sur la question du fatalisme et du destin, mais nous avons quelque chose d'un peu embrouillé qui n'apporte pas grand chose de nouveau. À la fin, on se sent un peu égaré et on se demande s'il n'en est pas ainsi aussi pour les auteurs. Le manga semble comporter deux directions différentes: d'un côté le pouvoir surnaturel des visions du héros, de l'autre l'aspect d'une étude psychologiques des personnages. Mais aucune des deux pistes n'est exploitée réellement, on a le cul entre deux chaises. Au début on est intrigué, à la fin on est frustré. Sans parler des références mythologiques qui sont là juste pour faire joli sans ajouter vraiment de charme au manga. Il y avait de l'idée, mais pas assez de maturation peut-être.
Le dessin est en adéquation avec le scenario: le manga est propre et la dessinatrice a du style, qui n'est pas sans rappeler certains manhwa tels que Salitai, similitude fortuite, néanmoins intéressante tout de même. Mais elle manque clairement de maîtrise de par les compositions maladroites et figées que par des personnages qui manquent beaucoup de vie. Les personnages manquent de naturel autant par leur gestuelle que par leur visage. Pourtant, les crayonnés en fin de volume sont d'un niveau nettement au dessus, elle devrait essayer de travailler avec des techniques traditionnelles au lieu de tout faire à l'ordinateur, je suis sûre que le résultat serait bien plus beau (pour peu que le défaut de composition des pages soit rectifié). 

Bref, une oeuvre de débutant pour ces deux auteurs qui ont du chemin à faire. Cependant, je pense qu'ils ont du potentiel à exploiter, je ne serais pas étonnée que leurs oeuvres futures seraient bien meilleures." 

Hanoko, un chapitre lu le 28/11/07 puis volume complet lu, le 08/03/2010

"Hanoko nous en parlait depuis les quelques pages de prépublication, je vais vous parler de Pity dans son ensemble.
L'histoire est, je trouve, classique. Le gars fait des rêves prémonitoires, les scènes qu'ils voient se réalisent, et personne ne le croit. Cependant, à mesure qu'on avance dans l'histoire, cela devient plus original. Je ne vous détaillerai pas comment, mais on fait en sorte de faire douter le lecteur autant que les personnages. Sympa, sans plus. Les personnages manquent cruellement de profondeur, même le héros, alors qu'il y avait de quoi développer. Sans doute le format one-shot n'a pas aidé.
Graphiquement, je ne suis pas Hanoko, je trouve ça assez moche. La dessinatrice fait ses débuts, ça se sent, ça se voit. C'est hasardeux, l'ombrage est quasi-inexistant et les personnages sont mous. Parfois même, ils changent de tête d'une page à l'autre. Difficile de s'identifier à eux dans ses cas-là, surtout qu'ils ne sont guère intéressants, comme je le disais plus haut.
Je trouve par contre les petits dessins entre chapitres fort sympa. Il y a de l'idée, une vraie profondeur et de la signification à chercher. Dommage que l'ensemble du manga ne soit pas comme ça.  

En bref, un émule dont on se passera." 

DDG, le 17/02/10, one-shot lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici