Okko

Okko

Titre original: 
Okko
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
France
Genre: 
Japon médiéval, aventure, fantastique, action
Éditeur original: 
Delcourt
Éditeur français: 
Delcourt
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
8 (en cours, 10 de prévus)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
cartonnée, glacée
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
50
Prix: 
12,90€
Rythme de parution: 
annuel

Avis

Un titre qui offre l'occasion de lire une bande-dessinée d'influence japonaise sans pour autant en adopter la forme. En d'autres termes, il s'agit d'une bande-dessinée au format franco-belge qui aborde le Japon médiéval avec des codes de narration européens. Le mélange des ces deux cultures est très réussi.
Même si le scenario de base est assez classique et facile à résumer, à savoir une jeune fille enlevée que les personnages principaux recherchent, on accroche bien. Les protagonistes possèdent chacun un style particulier, ce qui fait qu'ils sont tous d'une manière ou d'une autre attachants. J'espère que nous aurons quelques figures charismatiques parmi les antagonistes. Sana a le potentiel pour l'être car elle est plutôt mystérieuse et la raison pour laquelle elle garde Petite Carpe captive est intrigante. Quand nous en saurons plus, la suite deviendra sûrement très prenante.
Le premier tome est l'occasion de remarquer la qualité visuelle fournie à l'oeuvre. Tout est maîtrisé, aussi bien les personnages que les décors. De plus, les games de couleurs sont très belles, chaque scène ayant une tonalité qui lui est propre. Les couleurs sont vives sont être tape-à-l'oeil. On regrette un peu néanmoins que les combats soient moins réussis, ils manquent de dynamisme et ne mettent pas suffisament en valeur les compétences martiales des personnages. Pour le coup, plus de référence graphique au manga aurait été impeccable; les manga de genre shonen excellent souvent pour les impressions de mouvements forts et rapide.
Mais cela n'empêche pas le récit d'être très vivant, heureusement. 

En somme, c'est donc une bande-dessinée exotique qui vaut le coup d'oeil, fan de manga aussi bien qu'amateur de bande-dessinée franco-belge.

Hanoko, un tome lu, le 10/05/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici