Mémoires de viet kieu

Mémoires de viet kieu

Titre original: 
Mémoires de viet kieus (au pluriel dans la première édition)
Pays d'origine: 
France
Genre: 
historique, drame
Éditeur original: 
La Boîte à Bulles (collection champ libre pour la première édition et Contre-cœur pour la deuxième)
Date de sortie originale: 
6 juillet 2006
Nombre de tomes: 
3 (terminé ?)
Nombre d'éditions en France: 
3
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
Variable selon les tomes et les éditions, en 50 et 150 environ
Prix: 
18 € (troisième édition)

Avis

Le Viet Nam est le premier pays à avoir tenu en échec les États-Unis... Et quelques années auparavant, la France en tant que colonialiste se faisait chasser du pays. Ces nombreux troubles ont laissé des séquelles au peuple vietnamien, dont cet ouvrage nous propose de découvrir quelques témoignages.

La BD commence sur une introduction très résumée, mais non moins importante, de la situation politique du pays dans la première moitié du XXème siècle, accompagnée d'illustrations reflétant bien la rudesse subie par les habitants, quelle que soit l'autorité en place. Puis quand vient la partie témoignage, les pages alternent entre le présent avec des couleurs très vibrantes, presque irréelles, parées de touches impressionnistes, et le passé, aux tonalités grises, comme de vieilles photo noir et blanc et exprimant la vie difficile du viet kieu (immigré vietnamien) narrateur. La juxtaposition demeure des plus réussies, tout comme le dessin dans son ensemble. Le précédent récit de l'auteur, Automne à Hànội (Un) : [Carnet de saisons] au Viet Nam m'avait laissé un sentiment partagé mais cette fois, je suis conquise. Et cette qualité graphique sert un propos qui ne va pas manquer de nous toucher, de nous instruire et de nous inviter à en lire plus sur le sujet. La premier édition du tome un se termine un peu vite, mais les rééditions enrichies doivent valoir d'autant plus le coup.

Une série de BD qui mérite en somme toute notre attention.

Hanoko, un tome lu, le 14/11/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici